CAN 2021 : L’Egypte arrache ses premiers 3 points dans la polémique

Après son faux-départ contre le Nigeria (0-1), l’Egypte a enfin lancé sa CAN 2021 en disposant de la Guinée Bissau (1-0). Une victoire qui s’est terminé autour d’une polémique arbitrale puisque la Guinée Bissau qui pensait avoir égalisé a vu son but refusé suite à la consultation du VAR.

Mo Salah délivre les siens (c) Droits réservés

La lumière est venue du pied gauche de la star de Liverpool Mohamed Salah, auteur d’une reprise de volée à la 69e minute. Avant la délivrance, les Egyptiens s’étaient toutefois laissé considérablement bousculer par leur adversaire durant une entame de match débridée avec des tentatives d’Ambri puis Fali Candé qui amenaient le danger.

Un chef d’œuvre refusé

La domination devenait ensuite plus clairement égyptienne mais Jonas Mendes, de retour dans le but bissau-guinéen, effectuait deux parades décisives pour préserver le score avant la pause. Plus brouillons en seconde période, les Pharaons déchantaient jusqu’à ce qu’Al Sulaya trouve Salah en plein cœur de la surface. Couvert par Sanganté, l’ailier de Liverpool crucifiait Mendes d’une puissante reprise croisée du gauche (0-1, 69e). A nouveau remuant après son entrée, Zizo pensait faire le break dans la foulée, mais sa reprise au point de penalty touchait le poteau pour la 3e fois de la soirée côté égyptien !

Les hommes de Carlos Queiroz voyaient ensuite leurs vieux démons ressurgir lorsque l’ailier troyen Mama Baldé égalisait sur une superbe frappe dans un angle fermé après un festival côté gauche, mais la VAR annulait finalement son but en raison d’une faute préalable sur Kamal. Une décision sévère et qui est loin de faire l’unanimité auprès des observateurs. Outre cette action polémique, il fallait également un arrêt salvateur d’El Shenawy face au Rémois Cassama dans le temps additionnel pour permettre à l’Egypte de remporter ses trois premiers points. Reste à finir le travail mercredi contre le Soudan dans le derby du Nil. De son côté, la Guinée Bissau abattra sa dernière carte contre le Nigeria, déjà qualifié, que les Djurtus seront dans l’obligation de battre pour espérer passer.