L’Algérie remercie le Cameroun pour son « soutien » aux journalistes agressés

Quelques jours après la sortie d’Eto’o présentant ses excuses aux Algériens, l’ambassadeur de l’Algérie au Cameroun Merzak Bedjaoui a relayé jeudi dernier à Douala, la réaction des autorités de son pays en rapport avec la sécurité de leurs ressortissants venus vivre la CAN.

Les détails liés à l'agression  (c) Droits réservés

Le gouverneur de la région du Littoral dont la ville de Douala (hôte du groupe E) est le chef-lieu a tenu un point de presse conjoint avec l’ambassadeur d’Algérie au Cameroun le 13 Janvier 2021 dans ses services. Il était question pour Samuel Dieudonné Ivaha Diboua et Merzak Bedjaoui se sont attelés à  « mettre toute la lumière » sur l’incident regrettable qu’a constitué l’agression à l’arme blanche de plusieurs journalistes algérien le 9 Janvier 2022 à Douala.

L’ambassadeur précise dans la déclaration faite au cours du point de presse que « l’état de santé physique des journalistes agressés s’est amélioré et ne soulève pas d’inquiétude particulière ». Il ajoute que tous ont repris leurs activités. Le diplomate indique que les autorités de son pays demeurent en contact avec les autorités camerounaises en ce qui concerne l’identification et l’agression du forfait.

Merzak Bedjaoui fait savoir que le ministre algérien des affaires étrangères et de la communauté nationale à l’étranger Ramtane Lamamra a insisté sur la nécessité d’assurer la sécurité des journalistes et supporters africains pendant la CAN. Le patron de la diplomatie algérienne, apprend-on, remercie le ministre camerounais des relations extérieures « pour les dispositions et le mesures qui ont été immédiatement prises », afin d’assurer la protection et la sécurité des Algériens présents au Cameroun pour la CAN.

L’ambassadeur d’Algérie à Yaoundé « souligne que ses compatriotes sont bien accueillis et traités autant par les autorités que la population locale ». Il signale que tous partagent au quotidien des moments agréables et des souvenirs fraternels.  Ce qui selon lui, est la preuve de l’hospitalité et de la générosité du peuple camerounais.