CAN 2021 : Coincés à la frontière camerounaise, les supporters gabonais ont dormi à la belle étoile en raison d’un désaccord diplomatique

Alors que l’Etat gabonais a voulu dépêcher des bus de supporters depuis la capitale Libreville pour venir supporter les Panthères à Yaoundé, plusieurs d’entre eux se sont retrouvés coincés à la frontière d’Eboro pour cause de malentendu diplomatique. Lesdits supporters ont dormi à la belle étoile, a appris Lebledparle.com.

Supporters gabonais coincés à la frontière (c) Droits réservés

Un coup de fil aurait suffi à éviter ce désagrément. Partis de Libreville en nombre pour venir supporter leur pays qui défie le Ghana pour sa deuxième sortie à la Coupe d’Afrique au Cameroun, des supporters gabonais se sont retrouvés coincés à la frontière entre les deux pays. « Partis de Libreville hier (mercredi Ndlr)14h, nous ne sommes toujours pas arrivés à Yaoundé. Bloqué depuis 17h à la frontière du Cameroun, côté Cameroun. Nous avons fait toutes les démarches administratives mais au moment de partir, on apprend que l'ambassade du Gabon au Cameroun a oublié de prévenir la frontière du passage de notre bus », relate un des supporters.

« On a épuisé toutes nos réserves »

« Première nuit dans le bus à Oyem dans le parking du Mvett Palace, la 2e nuit on la passera certainement sur le pont Meyo-Kye côté Cameroun dans le même bus. La police camerounaise attend juste un coup de file de notre ambassadeur qui lui n'a rien trouvé d'autre à nous dire qu'un certain Bignoumba au comité de privatisation à Libreville lui a dit qu'aucun bus ne doit passer aujourd'hui. Le diplomate dit qu'il ne peut rien faire pour nous ce soir. En attendant, nous sommes là, sans nourriture, sans eau car on a épuisé toutes nos réserves », poursuit-il.

Conduis par le noble devoir de supporter leur patrie, ces Gabonais se retrouvent punis par leurs propres dirigeants, regrette celui qui s’est fait leur porte-parole de circonstance.  « Nous sommes partis du Gabon pour soutenir notre équipe nationale. 2 jours plus tard, certains dirigeants de la République ont décidé de nous punir », a-t-il précisé. Pierre-Emerick Aubameyang et ses camarades affrontent André Ayew et les siens à 20H au Stade Ahmadou Ahidjo. A cette heure, nul ne peut affirmer avec exactitude que cette vague de supporters seront de la partie.