Ouverture de la Can 2021 : Le protocole oublie Samuel Eto’o, Roger Milla s’indigne

Le nom de Samuel Eto’o Fils encore moins, celui de la Fécafoot ne figuraient sur le protocole diffusé par la présidence de la République, à l’occasion du match d’ouverture de la Can TotaEnergies Cameroun 2021. Toute chose qui suscite le courroux des anciennes gloires du football.

Samuel Eto'o en spectateur au stade d'Olembé (c) Droits réservés

Sans raison aucune jusqu’à l’heure actuelle, le président de la Fécafoot, Samuel Eto’o Fils, a été oublié ou « ignoré » par le protocole mis en place dans le cadre de l’ouverture de la Can TotalEnergies 2021 qui a eu lieu le 9 janvier 2022 à Olembé.

Ce geste n’est pas passé inaperçu aux yeux du public et autres anciennes gloires qui s’en offusquent : « Cela dénote du mépris que ce ministre a pour les footballeurs camerounais », s’est confié à Afrikipresse, l’ambassadeur itinérant, Albert Roger Milla.

A en croire l’ancien attaquant des Lions indomptables du Cameroun, l’heure a sonné pour les footballeurs, de prendre la gestion du football en mains : « Nous n’allons pas accepter que le ministre continue de mettre notre collègue de côté comme il le fait depuis sa victoire sur Seydou Mbombo Njoya. L’ère de la gestion du football camerounais par les footballeurs est arrivée et nous n’allons pas nous laisser marcher sur les pieds de la sorte. », a-t-il insisté.

Comme Roger Milla, d’autres anciennes gloires à l’instar de Lucien Mettomo et Serge Branco, ont marqué leur indignation à propos de cette actualité.