Can 2021-Menaces des joueurs africains : Anthony Pla frappe du poing sur la table

Le journaliste qui se revendique panafricain estime que les mesures sanitaires évoquées par les clubs européens pour retenir leurs joueurs africains à l’occasion de la Can à venir n’est ni plus ni moins qu’une « excuse » qui ne tient pas debout.

Anthony Pla (c) Droits réservés

Les rumeurs d’une annulation de la Can du fait des inquiétudes manifestées par les grands clubs européens a suscité une levée de bouclier sur le continent. Anthony Pla s’est comme souvent, associé à ce mouvement.  « La CAN des Lions qui rugit et fait rougir à l’étranger. On devrait compter toutes les polémiques et rumeurs qui sont sorties tout au long de l’année sur le sujet. Je tiens à préciser un point important, quand un club européen signe un joueur international africain, il sait qu’il sera privé de ce joueur tous les 2 ans en janvier/février. Alors évitons de détourner ce débat éternel. Aujourd’hui on nous sort l’excuse du Covid et de la santé des joueurs, lors de la prochaine édition ce sera autre chose », dénonce le journaliste.

«Protéger les joueurs africains»

« Personnellement je crois qu’il devient évident et important de créer une entité qui sera là pour protéger les vrais intérêts des joueurs, coaches et athlètes en Afrique que ce soit au niveau local comme au niveau international. Il y a un manque criant sur le sujet. Au final les joueurs sont manipulés, utilisés comme arguments et comme chair à canon… », propose-t-il avant de conclure : « tout le monde oublie qu’un joueur c’est d’abord un être humain. Le joueur africain rêve de jouer la CAN même si elle se déroule tous les 2 ans ».