Election à la Fécafoot : Crépin Nyamsi se retire de la course et rejoint Eto'o

Alors qu'il avait déclaré vouloir faire de Samuel Eto'o le coach des Lions indomptables une fois qu'il sera président de la Fécafoot, Crépin Nyamsi change d'ambition et se rallie au quadruple Ballon d'Or africain. 

Nyamsi se rallie à Eto'o (c) Droits réservés

Après Justin Tagouh et Emmanuel Maboang Kessack, c'est autour de Crépin Nyamsi d'abandonner l'échéance électorale pour se ranger derrière Samuel Eto'o.  Les premiers soupçons de ralliement à Samuel Eto’o ont filtré en matinée, mais la confirmation est intervenue lors de la conférence de presse de Monsieur Nyamsi qui a eu lieu à 19h. 

« Je me retire des élections. Je permettrai à mon frère Samuel Eto’o de gérer la fédération. Il a le mérite pour le faire. Je te souhaite bonne chance Samuel car je sais que tu vas gagner. Je suis le candidat qui signe la fin de la récréation, je vous l’ai dit. Et avec ce choix les jeux sont faits», a déclaré Jean Crépin Nyamsi devant les journalistes.
La décision est perçue par beaucoup comme une surprise tant le candidat a brillé par des arguments anti-Eto'o lors de ses nombreuses sorties de campagne. 
« Puisqu’on dit : laissez le football aux footballeurs, les footballeurs ont gagné beaucoup d’argent, on est bien d’accord. S’il y a 100 clubs de football au Cameroun, donnez-moi les noms des footballeurs qui sont pionniers ou présidents de clubs au Cameroun. Donnez-moi un nom. Est-ce qu’on doit forcer un footballeur à prendre la gestion d’un club de football. Pourquoi ils veulent la Fécafoot, là où ils gagnent de l’argent ? Pourquoi ils ne prennent pas la responsabilité d’un club parce que quand on arrive à être meilleur, on fait l’effort d’investir pour aider les cadets. Pourquoi ils ne prennent pas ces responsabilités ? Si nous n’existons pas, le football n’existera pas au Cameroun. C’est nous les managers qui faisons vivre le football au Cameroun. Les footballeurs sont où pour faire vivre le football au Cameroun ? Ils sont où ? Je suis bien d’accord qu’on me demande de laisser le football au footballeurs mais que les footballeurs commencent par être des présidents de clubs de football, qu’ils commencent d’abord par investir parce que tout le monde veut recueillir les fruits. Sur 100 clubs au Cameroun, au moins 90 sont gérés par les non footballeurs», avait-il lâché lors d'une émission de « 7 Minutes pour Convaincre sur Afrik Inform ».
 

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !