Élection à la Fécafoot : Selon Valère Bessala, « Samuel Eto’o s’est entouré de beaucoup de mouches »

Valère Bessala estime que les deux journalistes dont s’est entouré le candidat Samuel Eto'o Fils  sont loin de lui être un porte-bonheur dans le contexte actuel des choses.

Ernest Obama & Jean Bruno Tagne (c) Droits réservés

Dans la mouvance de l’élection à la Fédération camerounaise de football(Fécafoot), Samuel Eto’o Fils a nommé des responsables pour mener à bien sa campagne. Il s’agit entre autres, des confrères, Jean Bruno Tagne au poste de directeur de campagne et d’Ernest Obama, responsable des médias et porte-parole du candidat.

Cependant, de l’appréciation de l’administrateur civil de passage sur Canal Presse hier 28 novembre 2021, ces deux personnages ne sont pas d’un très grand avantage pour l’ancien capitaine des Lions indomptables du Cameroun.

« Samuel Eto’o s’est entouré de beaucoup de mouches. Que ce soit Ernest Obama ou Jean Bruno Tagne, ils drainent beaucoup d’inimitiés qui font que beaucoup voudraient combattre Samuel Eto’o parce qu’il a choisi ces deux personnes-là… », a analysé Valère Bessala sur la chaine verte.

Rappelons que six candidats sont en course pour briguer le fauteuil de président de la Fécafoot. Dans la liste publiée le 25 novembre dernier, Lebledparle.com note que Seidou Mbombo Njoya, le président sortant de la Fecafoot, est candidat à sa propre succession. Samuel Eto’o fils, soupçonné d’avoir la double nationalité, a vu sa candidature acceptée par la Commission électorale. Les autres candidats sont Nyamsi Jean Crépin Soter, Onana Jules Dénis, Tagouh Justin et Wandjia Zacharie.