Abdouraman Hamadou Babba : « Seidou Mbombo Njoya n'est pas président de la Fécafoot »

Le président de l'Etoile Filante de Garoua est passé sur les antennes d’ABK Radio le 28 octobre 2021. Joint au téléphone par Achille Assako dans le cadre d’ABK Matin, l’homme de sport est revenu sur la signature Accord Cadre  CAF/Cameroun relatif à l’organisation de la Can Total Energies Cameroun 2021, pour comprendre la contestation de la Fécafoot version Albert Mbida et la récente tournée du ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République pour inspecter les infrastructures construites pour ladite compétition.

Abdouraman Hamadou Babba - DR

Affaire Seidou Mbombo Njoya

La CAF et le Cameroun ont signé le 22 octobre 2021l’accord cadre pour l’organisation de la Can Total Energies Cameroun 2021. Quelques jours après, la Fecafoot version Albert Mbida a contesté la présence de la signature de Seidou Mbombo Njoya et a décidé de porter cela au TAS. Sur ABK Radio, Hamadou Abdouraman Babba dit que l’actuel président par interim de la Fecafoot ne l’est pas. « Mr Seidou Mbombo Njoya n'est pas président de la FÉCAFOOT quel que soit le bout par lequel vous prenez les choses. Demandez-lui de vous présenter son mandat, que contient ce mandat et quelle est la durée ? Le mandat de Mr Seidou n'est que dans la tête des gens et nous allons le démontrer devant le tribunal », déclare l’acteur sportif.

« Les membres légitimes de l'assemblée générale de la Fécafoot vont contester demain devant le TAS la validité de l'accord cadre, parce qu'il s'agit de la Fécafoot. Cet accord ne peut être signé qu’entre la Fédération Camerounaise de Football et la Confédération Africaine de Football », précise-t-il.

Le président de l'Etoile Filante de Garoua estime que « les gens veulent utiliser la CAN pour prendre de manière pérenne le football Camerounais, nous refusons. Nous sommes convaincus que Seidou Mbombo Njoya n'est pas président de la Fécafoot ».

Le Cameroun est un Etat de droit et que cela doit régner partout. « Les gens au lieu de se demander qui a raison dans cette affaire agissent comme si nous étions dans la jungle. Nous pensons que le Cameroun doit être un État de droit, cela doit régner partout (Culture, santé etc ) », martèle l’ancien employé de la Fecafoot.

« Nous ne sommes pas des gens qui cassons; ceux qui sont en face (Fécafoot version Seidou Mbombo Njoya ) et ceux qui les supportent veulent utiliser la force,  mais nous , nous utilisons la loi », ajoute-t-il.

La mission Ngoh Ngoh

Le ministre d’Etat, Secrétaire général de la présidence de la République sur instruction du Chef de l’Etat a visité les infrastructures de la plus grande messe de football en Afrique. Il pense que la mission du SGPR n’a rien d’officiel. « La mission du ministre Ferdinand NGOH NGOH n'a aucun rôle officiel, elle ne peut pas valablement contrôler l'état des infrastructures, elle n'a ni les compétences juridiques et techniques. Est-ce que ceux qui étaient dans cette délégation étaient à même de donner un avis objectif sur l'état des infrastructures ? Cette délégation était pour séduire », déclare Hamadou Babba.

Il a aussi répondu au ministre de l’administration territoriale au sujet de la Can. « Le ministre de l'administration territoriale n'est pas compétent selon la loi en ce qui concerne la règlementation pour parler des affaires du football (...) Il a sorti ce communiqué pour amuser la galerie c'est tout », affirme-t-il.

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !


Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". CONTACT US