A 29 ans, Bouna Sarr a finalement choisi de jouer pour le Sénégal !

Le joueur du Bayern de Munich, né à Lyon, de mère guinéenne et de père sénégalais, a reçu et accepté sa convocation pour jouer avec l’équipe nationale du Sénégal selon la presse sénégalaise.

Bouna Sarr (c) Droits réservés

L’information a été donnée ce jeudi 23 septembre par la presse sénégalaise avant d’envahir tout l’espace médiatique footballistique. Bouna Sarr, après avoir longtemps hésité entre la France et l'Afrique, va porter le maillot des Lions de la Teranga. Le joueur de Bayern de Munich a selon de nombreuses sources concordantes, reçu la convocation pour la double confrontation contre Namibie en octobre dans le cadre de la 3e et 4e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2002.

La longue attente

D'après les révélations de RFI, la Guinée fut la première à solliciter le joueur formé à Metz. À l’époque, Antonio Souaré, président du club de football du Horoya et patron de la Fédération guinéenne de football, ami du père de Bouna Sarr, joue les recruteurs. Le joueur ne dit pas « non », se fait même établir un passeport guinéen avant de refuser de participer à la CAN 2015 avec le Syli. Quelques mois après, le Messin atterrit à l’Olympique de Marseille et change de dimension. A ce moment là, il ne pense plus qu'équipe de France. Le revirement du Bavarois ne fait pas que des heureux. Beaucoup de supporters sénégalais et d'observateur avertis du football estime que la décision de Bouna Sarr est un choix par dépit et non de coeur. En plus de Bouna Sarr, un talentueux sénégalais devrait connaître sa première sélection : il s'agit du jeune marseillais Bamba Dieng. 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !