Éliminatoires Mondial 2022 : La Guinée a trouvé un pays pour accueillir ses matches

Le Syli national a choisi le Maroc pour accueillir ses matches des éliminatoires après la décision de la Confédération africaine de football d’interdire les matches sur son territoire.

Guinée Conakry (c) Droits réservés

Situation sociopolitique instable oblige. La Guinée Conakry doit délocaliser les matches des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 prévus sur son sol. Le pays d’Afrique de l’Ouest a donc opté pour le Royaume Chérifien, a appris Lebledparle Sport. Ainsi, Guinée-Soudan du 9 octobre prochain se disputer donc au pays des Lions de l’Atlas.

Situation sécuritaire préoccupante

Cette décision de délocaliser les matches fait suite à la lettre du Secrétaire général du ministère des sports de Guinée sur la situation politique actuelle du pays. Dans sa réponse, la CAF souligne qu’à l’instar de la communauté internationale, elle est très préoccupée par la situation surtout en cette période où le calendrier des compétitions internationales impliquant les équipes nationales et les clubs guinéens s’avère chargé. Et d'ajouter : « il est difficile d’envisager l’organisation de rencontres internationales sur le territoire guinéen » en raison du fait que « la sécurité des acteurs, officiels et spectateurs au stade et dans ses environs est en effet primordiale et non négociable lors des matches internationaux. »

Avant la correspondance de la CAF, le coup d'Etat a occasionné le report sine die du match du Syli National qui devait avoir lieu en septembre dernier.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !


Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". PIXEL_LINK_LEGAL_TEXT