La ligue 1 française adopte 6 changements

En cas de commotion cérébrale d'un joueur, les entraîneurs ont d'ores et déjà la possibilité d'effectuer ce remplacement.

Ligue 1 française (c) Droits réservés

Une nouvelle règle vient d'être instaurée en Ligue 1 française.  Les entraineurs auront la possibilité de faire un sixième changement si un joueur est victime d’une commotion cérébrale. Dans un communiqué, la Ligue de Football Professionnel (LFP) explique que c’est une expérimentation réalisée en coopération avec l’International Football Association Board (IFAB). Cette  règle est en vigueur depuis la cinquième journée de championnat de France.

Demandée au mois de juillet par la fédération Française de football( FFF ) auprès de l’IFAB pour la saison 2021/2022, cette règle est déjà effective.  En résumé, lorsqu'une commotion cérébrale est avérée, la LFP stipule que ce changement est possible. Par contre lors d'une suspicion, une période d'observation de trois minutes est accordée:

► Immédiatement après une situation de commotion cérébrale avérée ou potentielle

► A l’issue d’une période initiale de trois minutes d’évaluation sur le terrain et/ou à l’issue de l’évaluation effectuée hors du terrain

► A tout autre moment en cas de commotion cérébrale avérée ou potentielle (notamment si un joueur a déjà été examiné et qu’il a repris le jeu)

chaque équipe est autorisée à recourir à un seul remplaçant pour commotion cérébrale au cours d’un match. Cette rotation supplémentaire est définitive, le joueur ne pourra pas revenir sur le terrain.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !


Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". PIXEL_LINK_LEGAL_TEXT