Comment Guardiola et d’autres joueurs se sont opposés à la venue de Ronaldo à City

Alors que les dirigeants d’Abou Dhabi étaient disposés à faire venir Cristiano Ronaldo à City pour la modique somme de 15 millions d’euro, c’est Pep Guardiola et d’autres joueurs et se sont opposés à ce deal.

Pep Guardiola (c) Droits réservés

Le Bled Parle Sport apprend de France Football confirme que l'opportunité de recruter Ronaldo a beaucoup plu dans les hautes sphères de Manchester City, à Abu Dhabi, dans les Emirats arabes unis. La venue du quintuple Ballon d'Or aurait été un moyen pour les propriétaires émiratis du club de «répondre» au rival qatari, qui a attiré la lumière cet été en s'offrant Lionel Messi au PSG.

Guardiola et ses joueurs n'étaient pas emballés

Mais, comme évoqué avant l'officialisation du transfert de l'ancien Bianconero à United, les Skyblues avaient finalement renoncé à cette piste. Car si l'idée plaisait aux dirigeants de Manchester City, c'était beaucoup moins le cas dans le vestiaire. A commencer par Josep Guardiola. L'entraîneur catalan n'était pas du tout emballé par cette option, explique le magazine.

Sans doute pour la même raison que ses joueurs. Malgré la présence de plusieurs éléments portugais (Joao Cancelo, Ruben Dias et Bernardo Silva), le vestiaire était peu séduit par une éventuelle venue de Ronaldo, puisqu'il estimait que l'intégration de «CR7» dans le onze aurait obligé l'équipe à changer son jeu collectif qui s'est construit depuis plusieurs années. Guardiola et son groupe n'étaient pas prêts à sacrifier tous les efforts fournis pour un seul homme fut-il quintuple Ballon d’Or.