Narcisse Mouelle Kombi interdit de sortie du pays ? Le Minsep traite Boris Bertolt de «menteur» et justifie l’absence de son patron aux JO

A la suite d’une information scoop du lanceur d’alerte qui faisait état de ce que Narcisse Mouelle Kombi était interdit de sortir du pays, le Directeur de la cellule de communication du ministère des Sports a apporté un démenti ce vendredi 23 juillet 2021.

Narcisse Mouelle Kombi (c) Droits réservés

« C’est inédit. Le ministre des Sports, Narcisse Kombi Mouelle interdit de sortir du Cameroun », a assuré Boris Bertolt dans un texte partagé jeudi dernier sur sa page Facebook. Selon l’ancien journaliste de Mutations, le ministre camerounais de l’Education physique et sportive a tenté de se déplacer pour les Jeux olympiques de Tokyo qui débutent ce vendredi mais n’a pas obtenu l’autorisation de la présidence de la République. Pour cause, « il est interdit de sortie du pays », a-t-il conclut.

Ses informations qui se sont répandues comme une traînée de poudre dans plusieurs médias numériques et classiques, ont été battues en brèche par Gabriel Nloga, Chef de la Cellule de communication du Minsep. Lebledparle.com vous propose ci-dessous la version des faits du journaliste.

« Boris menteur Bertolt voici la vérité »

« Le ministre des Sports a agenda hyper chargé. Il prépare la CAN et n'a pas le temps d'une villégiature au Japon. Depuis quelques heures, une information fallacieuse et affabulatoire ayant pour source quelques sites internet spécialisés dans la délation, ayant pour but de déformer la vérité concernant l'absence du Ministre des Sports et de l'Education Physique, le Pr. Narcisse Mouelle Kombi, aux Jeux Olympiques de Tokyo circule dans les Réseaux sociaux.

Afin de rétablir la vérité des faits, il me plaît de préciser que le succès de la CAN à venir constitue la préoccupation essentielle des hautes autorités de la République, du patron du mouvement sportif national et ses prolongements de représentativité sur la scène mondiale.

Au reste, il convient de rappeler que malgré l'importance reconnue aux Jeux Olympiques,

important rendez qui consacre la présence des meilleurs athlètes au plus haut niveau sportif international et leur symbole, le Ministère des Sports et de l'Education Physique a opté depuis plusieurs olympiades, à privilégier les priorités en tenant compte du contexte, comme c'est le cas cette année encore, concernant l'intérêt des Camerounais pour et sur la CAN, toutes composantes sociopolitiques confondues d'une part et d'autre part, l'Etat ayant toujours souscrit à l'ensemble des composantes financières et de la composition de la délégation camerounaise aux J.O. Dès le départ, le patron des sports a bien voulu désigner son représentant à cette compétition, en la personne de M. Ngana Enguene Emery, alors Directeur du Développement du Sport de Haut Niveau qui vient d'être promu Inspecteur des Services numéro 1au Minsep.

Ce dernier qui se trouve déjà à Tokyo au Japon adresse quotidiennement des rapports au Minsep, tout comme le Président du CNOSC qui fait partie de cette délégation. Concernant notamment la prochaine CAN et dans le but d'assurer à cet événement, un succès exceptionnel, le Minsep, Président du Cocan, sous la très haute impulsion du Président de la République, Son Excellence Paul Biya et la Coordination du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Président du COMIPCAN, suit avec une attention soutenue les préparatifs de cette prestigieuse compétition. Avec tout près de nous, l'arrivée dans quelques jours d'une mission d'inspection CAF-FIFA dont le travail consistera à inspecter le stade d'Olembe en achèvement en vue de son homologation dans la perspective de la rencontre inaugurale Cameroun-Malawi de septembre 2021 comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022.

Par ailleurs, il y a la cérémonie du tirage au sort des poules de la CAN dans quelques jours et dont les préparatifs constituent une préoccupation actuelle du Cocan 2021. Toute autre affabulation sur la non présence physique du régulateur du mouvement sportif relève d'une cruelle utopie et d'une malsaine influence des esprits naïfs dont l'objectif est de nuire à l'honorabilité des personnalités.

Le Minsep, Président du Cocan, sereinement et sûrement s'applique avec abnégation à la concrétisation de la très haute volonté du Président de la République et des instances footballistiques internationales, sans oublier le public sportif national qui voudraient que la CAN Total Énergies Cameroun 2021 du 9 janvier au 6 février 2022 soit la plus splendide de toutes les éditions de cette illustre compétition ».

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !