Seidou Mbombo Njoya réussit à défier Mouelle Kombi et l’Etat du Cameroun

La FIFA a sommé le ministre des Sports de laisser Seidou Mbombo Njoya organiser l’Assemblée générale de la Fécafoot prévue le 13 juillet 2021 à l’hôtel Mont Febe de Yaoundé.

Seidou Mbombo Njoya (c) Droits réservés

Gianni Infantino se range du côté de Mbombo Njoya. La Fédération internationale de Football Association (Fifa), demande à la Fécafoot de poursuivre ses activités liées à l'organisation de l'Assemblée générale extraordinaire prévue pour le mardi 13 juillet 2021. C'est ce qui ressort d'une lettre conjointement signée avec la CAF le lundi 12 juillet, en réponse au courrier envoyé par le secrétaire de la Fecafoot.

La Fifa signale que « sur le plan de l'organisation du football et de la réglementation de la Fifa les raisons avancées par le ministre des Sports [Narcisse Mouelle Kombi] ne sauraient empêcher la tenue de l'AGE [Assemblée générale extraordinaire] convoquée ».

L'Instance faîtière du football mondial, sollicite également que les autorités camerounaises soutiennent les membres de Fédération camerounaise de Football dans leur démarche, faute de quoi, elle sera contrainte de présenter la situation de la Fecafoot à « ses organes compétents pour considération et prise de décision ».

Le sous-préfet de Yaoundé II revient sur sa décision

L'Assemblée générale extraordinaire (AGE) de la Fécafoot aura finalement lieu le 13 juillet 2021 à l'hôtel Mont Fébé. Après avoir préalablement interdit cette réunion dans une première décision ce 12 juillet, le sous-préfet de l'arrondissement de Yaoundé II Mamadi Mahamat s’est ravisé dans un second document administratif faisant suite à la sortie conjointe de la CAF et de la Fifa. Après plusieurs jours de bras de fer entre la Fécafoot et le Minsep, Seidou Mbombo est de nouveau sorti vainqueur.  

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !