Disparition : La ville de Le Havre et le football français sous le choc du décès de Christophe Revault !

L’ancien gardien du Le Havre, Christophe Revault s’est éteint ce jeudi 06 mai à l’âge de 49 ans.

Christophe Revault (c) Droits Réservés

Gardien emblématique du club français du Le Havre, le décès de Christophe Revault est une grande perte pour la famille du Le Havre et pour le football français en général. Retrouvé sans vie ce jeudi 06 mai 2021 à l’âge de 49 ans à son domicile à Le Havre, personne ne connait encore les circonstances de sa mort, qui reste un drame tragique à déterminer.

Natif de Paris, Christophe Revault enfile les gants, dans sa jeunesse, à Alfortville. Lors d'un match face au HAC, en 1988, celui-ci est repéré par les dirigeants du club doyen. Le début, sans le savoir, d'une longue et belle carrière.

Propulsé à la tête de l'équipe première du HAC en 1995, à la suite du départ de Fabien Piveteau pour l'AS Monaco, Christophe Revault devient, en trois saisons et 128 matches sous le maillot du HAC, l'une des coqueluches du public havrais. Ses prestations ne passent d'ailleurs pas inaperçues et le Paris Saint-Germain lui fait la cour à l'été 1997. Une offre que le natif de la capitale ne peut refuser. Son aventure au PSG ne durera finalement qu'un an. Christophe Revault portera ensuite les couleurs du Stade Rennais (1998-2000 puis 2006-2007) et de Toulouse (2000-2006). Avant un retour vers son club formateur : le HAC, en 2007. Champion de France de Ligue 2 en 2008, il participe au retour du club dans l'élite. Son dernier match sous les couleurs ciel et marine, le 14 mai 2010, lors de la réception de Sedan, laisse un souvenir impérissable aux supporteurs du HAC. L'illustre portier était sorti, en fin de match, sous une standing ovation du stade Deschaseaux.

A la retraite professionnelle depuis le standing ovation reçu par le public de Le Havre, Christophe Revault s’est fait tout de même une place dans la direction de son club de cœur en étant tout d’abord dirigeant, puis entraîneur intérimaire, ensuite directeur sportif et plus récemment recruteur.

Bien que les faits de son décès n’est pas encore été dévoilé et ce qui reste incompréhensif du public, la rédaction du ‘Le Bled Parle’ adresses ses sincères condoléances à la famille et aux proches de l’homme et du joueur fantastique qu’il était.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter