Après les accusations de sorcellerie du Zimbabwe, la CAF ouvre une enquête contre le Cameroun

La CAF va enquêter sur les accusations de sorcellerie formulées à l’encontre du Cameroun par le sélectionneur zimbabwéen, a appris Lebleparle.com ce mercredi 20 janvier 2021.  

Chauve-souris morte à Mfandena (c) Droits réservés

L’histoire insolite s’est déroulée samedi le 16 janvier. Quelques minutes avant le match d’ouverture face au pays-hôte camerounais, le sélectionneur du Zimbabwe, Zdravko Logarusic avait effectué une publication intrigante sur Twitter. Pendant la reconnaissante de terrain, le Croate avait retrouvé une chauve-souris morte dans le rond central du Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Selon lui, cette trouvaille n’a qu’une explication, le Cameroun a eu recours à des pratiques supranaturelles pour s’assurer une victoire d’entrée. «Sorcellerie au Cameroun», avait écrit le sélectionneur sur les réseaux sociaux en insinuant donc que la chauve-souris a été sacrifiée dans le cadre d’un rituel. Les Warriors finiront par s’incliner 1-0 face aux Lions indomptables pour leur première sortie.

Quatre jours après la défaite du match d’ouverture, le Zimbabwe a une nouvelle fois plié l’échine ce mercredi 20 janvier 2021, cette fois, contre les Etalons du Burkina Faso sur le score de 3-1. Avec 2 matches perdus en 2 sorties et une piètre différence de -3, l’équipe d’Afrique australe est d’ores et déjà éliminée en attendant possiblement, que la CAF leur donne gain de cause dans cette invraisemblable affaire de sorcellerie. Une issue somme toute difficle à envisager.

 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !