Droit de réponse/Equinoxe TV: Critiquée pour sa jeunesse, Kate Djiaha répond, « Arrêtez de me voir comme un enfant »

Entre look et timbre vocal, c’est surtout la jeunesse de Kate Djiaha, le nouveau visage rayonnant du célèbre programme "Droit de réponse" sur Équinoxe Tv, qui fait débat chez des internautes.

Kateee.JPG
Kate Djiaha sur Equinoxe Tv- Capture Ecran

A 29ans, l’ancienne présentatrice de l’émission pour jeunes "Youth Inside" sur la même chaine, vient d’être propulsée à la tête de « Droit de réponse », l’un des débats télévisés les plus suivi au Cameroun et consacré à l’analyse et au commentaire de l’actualité de la semaine. Elle remplace Albertine Bitjaga.

La journaliste fait actuellement partie des plus jeunes présentateurs/présentatrices de Débats Télévisés au Cameroun, sinon la plus jeune dans ce type d’exercice souvent réservé aux journalistes de grandes expériences. « Etre jeune et présenter une grande émission pareille avec la concurrence vraiment chapeau et respect à la chaîne Equinoxe » lance un internaute en réponse à des critiques et autres intrigues sur sa jeunesse.

Kate Djiaha avoue subir les mêmes intrigues de la part de certains panelistes depuis son arrivée sur ce programme le dimanche 22 octobre.  « C'est amusant de tomber sur un homme politique qui n'a jamais échangé avec moi.  Tandis que lui va me juger à ma jeunesse et à ce qu'ils appellent mon élégance,  moi je vais le surprendre avec la pertinence de mes questions et mes analyses. D'ailleurs ils n'arrêtent pas de dire que je suis très intelligente pour une fille.  Remarque que je trouve vexante bien sûr. Mais avec le temps, j'ai appris à m'y faire (…) Je ne suis pas une enfant.  Arrêtez de me voir comme tel » explique t-elle à la rédaction de Lebledparle.com

Il y a 3 ans et demi (2012), cette diplômée en communication sociale et médiatique avec un parcours en master communication politique, faisait ses premiers pas à Equinoxe Tv via l’émission jeune « youth inside  » avant de se retrouver sur « Disons Tout » comme chroniqueuse, et sur le 10-12h « le zénith » dans le même exercice. « J'ai aussi eu la chance de faire plusieurs plateaux "spécial  CAN Gabon " : une aventure grisante, car elle m'a permis d'élargir ma zone de confort ».  

A la radio, les auditeurs de Douala écoutent sa voix depuis 02 ans dans la matinale d’Equinoxe radio, d’abord aux côtés de Charles Armel Mbatchou, puis aux côtés de Sam Séverin et de Mbombok Bengan Kaïnje. « Je dois tout au groupe Equinoxe.  C'est lui qui m'a donné mon premier salaire dans le métier, lui qui a eu confiance en moi en me confiant des responsabilités qui au quotidien me permettent de m'améliorer. Encore lui qui a créé la rencontre avec Sam Séverin Angoh  qui m'appelle affectueusement sa fille et qui me guide continuellement. » Nous confie t-elle :

Avant équinoxe Tv, Kate est passée par Dbs TV toujours dans une émission pour jeune. Elle raconte avoir une expérience dans la presse écrite à camerinfo matin. « Ensuite j'ai été à hit radio (La chaîne du groupe fadil) pendant 9 autres mois. Je présentais les flashes en plus de faire l'émission de cinéma dénommée box office (…) Puis je suis allée faire le concours du jeune présentateur télé à canal 2. »

Tout comme Albertine Bitjaga, Kate Djiaha a toutes les chances et les aptitudes nécessaires pour devenir une figure incontournable du groupe Equinoxe. Ayant fait de la persévérance son leitmotiv, elle nous avoue avoir passé 6 ans au lieu de 3 en cycle Licence, car alliant à la fois job et école. « N'ayant pas de soutien extérieur,  je devais aller en fac une année et bosser l'année d'après  afin d'amasser de l'argent pour payer l'école l'année suivante.  Ça n'a pas été facile. J'ai été serveuse en boulangerie,  grande surface,  hôtesse. Tout travail décent qui m'était proposé était une opportunité pour mettre faire un d'argent de côté afin de payer mon école et me prendre en charge ». Pour la suite de sa carrière, le moins qu’on puisse dire c’est que la jeune dame ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Lebledparle.com vous propose l'un de ses passages 

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !