Camus Mimb à Ahmad Ahmad : «En étant arrogant et obsédé par l'esprit de vengeance, vous allez finir par exciter notre patriotisme»

Le journaliste et promoteur de la Radio Radio Sport Info vient d’adresser une lettre au président de la Confédération africaine de football quelques heure après que ce dernier ait de nouveau remis en cause et ouvertement les chances du Cameroun d’organiser la CAN 2019.

Camus-Mimb.JPG
Le journaliste Martin Camus Mimb aux coté de Samule Eto'o en Turquie - Capture Video

Comme l'indiquait lebledparle.com, ce samedi 05 aout 2017, au Burkina-Faso à la télévision nationale au cours de son séjour sur invitation du président Roch Kabore Ahmad Ahmad a taclé le Cameroun en insistant sur le faitq que «Même une CAN à 4 poules, le Cameroun n'est pas prêt...Je ne vais pas spéculer»

La réponse de Martin Camus Mimb journaliste Camerounais au Président de la CAF

J'espère que la Caf sait très bien que le développement du football ne se limite pas à un règlement de compte à Monsieur Issa Hayatou. Après avoir vu, lu et écouté les déclarations du Président de la CAF, j'ai deux ou trois observations à faire.

- Sait-il qu'il est Président élu depuis et que les charges verbales quand on est à l'épreuve de la gestion vous compliquent plus la tâche ?

- Sait-il que l'histoire de la création de la CAN, de son développement et de sa vulgarisation est incestueuse avec les différents politiques africaine?

-Sait-il que Nkwame Nkrumah quand il s'investit à la réussite du football africain pense qu'il va véhiculer beaucoup plus rapidement ses idées de panafricanisme ?

-Sait-il que ce qui s'appelle aujourd'hui Champions League africaine et qui fait rentrer de l'argent à la Caf ne se jouait à l'origine qu'au Ghana et aux frais de l'état ?

-Sait-il que depuis sa création jusqu'à nos jours la Caf n'a financé aucune construction de stade en Afrique ?

-Sait-il que même pour que les clubs dans la plupart des pays africains se déplacent pour jouer un match des coupes africaines interclubs c'est l'État qui supporte les charges?

Maintenant sur ses déclarations à la Tv Burkinabé...

-Comment peut-il déclarer qu'il n'y a aucun site au Cameroun en ce moment capable d'accueillir la CAN ?

-Peut-il me dire à haute voix que Oyem au Gabon en terme d'infrastructures de tous genres est mieux que Bafoussam ?

-Peut-il me donner un seul hôtel au pays qui vient d'abriter la CAN qui est seulement l'équivalent du plus grand hôtel qu'il y a au Cameroun ?

Puisque le Président de la Caf parle du cahier de charge...celui qui a permis au Cameroun d'obtenir l'organisation de cette compétition était calé sur 16 equipes...Et dans ce cas,la démarche de la Caf doit allier humilité et pédagogie.

Monsieur Ahmad,

Votre attitude et votre soif de vengeance finissent par rendre sympathiques les Autorités que nous nous accusons justement au-delà de la CAN même, à être très peu appliqués sur les questions de la réalisation des Grands chantiers...la preuve ,on n'a pas eu besoin de vos coups de gueule pour tituber sur l'organisation de nos Comices agro-pastoraux, nos autoroutes, nos barrages hydroélectriques ou notre deuxième pont sur le Wouri.

C'est presque que congénitale cette lenteur...Mais en étant excessif, arrogant et obsédé par l'esprit de vengeance, vous allez finir par exciter notre patriotisme et notre orgueil pour les déverser sur vous. La préparation de la CAN accuse un terrible retard c'est vrai. Vous y avez ajouté une difficulté supplémentaire avec 24 équipes. L'humilité et la compréhension doivent guider toutes les parties.

Cet État "voyou" qui est incapable de respecter ses engagements d'organisation de la CAN 2019, est le même qui soutient à bout de bras les clubs engagés dans vos compétitions qui vous rapportent de l'argent et pour lesquelles il ne gagne rien...sauf la fierté d'épanouissement de sa jeunesse.

C'est bien que la Caf veuille mettre la CAN aux standards européens. Il faudrait aussi que vous mettiez la Caf aux standards de l'Uefa, sinon on ne retiendra que la soif de vengeance et le désir de régler des comptes. La CAN se jouera au Cameroun, simplement parce que même pour les qualifications déjà entamées, le tirage au sort s'est effectué en le considérant comme pays organisateur.

Alors quand deux personnes se retrouvent dans le même piège, elles doivent juste s'entraider pour s'en défaire. GO CAN GO!

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !


Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". CONTACT US