VIDEO : VALSERO interpelle Jean Jacques ZE « Mon ami Jean Jacques, je suis extrêmement perturbé par ton attitude »

Le général Valsero rejoint les rangs de ceux qui ont pris leur plume ou leur voix pour dénoncer les propos du journaliste Ernest Obama, qui vient d'appeler en direct à la télévision, à l'arrestation de quelques activistes camerounais.

VALSERO interpelle Jean Jacques ZE

Ce mardi 25 juillet dans un live Facebook qualifié par le rappeur de live en urgence, il n’a pas caché sa peur de voir le Cameroun replonger dans les années où la liberté d’expression était réprimée. Refusant de nommer la chaine Vision 4 ou encore Ernest Obama il s’est davantage lancé dans un appel à l’endroit de Jean Jacques ZE et Xavier Messe qui ont rejoint la chaine basée à Yaoundé - Nsam et qui selon lui n’ont rien fait pour contredire les propos de leur collegue.

Pour Valsero « Cette date va rester planquée dans ma mémoire. Le 24 juillet 2017, je crois que le Cameroun a vécu un des moments les plus effroyables et les plus effrayant de sa télévision. Des journalistes nous ont encore replongés dans l’époque sombre au Rwanda. Des gens avec le pouvoir de parler, avec l’attention des millions de Camerounais n’ont pas eu le recul de peser ce qui sort de leur bouche. Je ne vais pas citer cette télévision. Ce n’est pas  tout le monde dans cette télévision qui a des relents de division, de tribalisme, » a-t-il déclaré.

L’auteur de Lettre au Président se dit déçu par l’attitude de son ami présent sur cette table au moment où les déclarations on été faites. « Je voulais interpeller l’intelligence de ceux qui sont les références chez nous. Je voulais interpeller mon ami Jean Jacques ZE. Je suis extrêmement perturbé par ton attitude, parce que des années et des années tu as été une référence. Mais je ne comprends comment ça peut se passer devant toi et tu ne fais rien. Ce Monsieur a même dit que si on te soupçonnait d’être l’ami de quelqu’un qui a déjà partagé quelque chose contre le gouvernement on devrait t’arrêter. Je crois que tu ne devrais pas être à coté de ce monsieur ce jour là. Tu n’as protégé personne. Pourtant il y a plein des gens qui croient en toi. Je n’ai pas compris pourquoi tu n’as rien dit, pourquoi tu ne l’as pas ramené à l’ordre, tu ne lui a pas dit qu’il y a la liberté d’expression. Ce n’est pas parceque quelqu’un ne va pas dans ton sens qu’on doit acheter une machette pour couper ta tête. Tu as juste baissé la tête. Je n"ai rien compris et j’étais super déçu. Je croyais que tu apporterais quelque chose de plus à cette télévision. »

A Xavier Messe, recruté comme Directeur de rédaction au journal l’Anecdote, le rappeur engagé a aussi lancé un appel. « Pourquoi tu ne fais rien. Pourquoi tu acceptes qu’on nous replonge dans les années sombres où la moindre liberté d’expression aurait été traquée et coupée à la machette »

Pour rappel comme l'indiquait lebledparle,com, lors de "Tour d’Horizon" diffusée sur la chaine Vison 4 basée sur l’analyse libre Ernest Obama déclarait : « Monsieur le délégué il y a 3 ou 4 camerounais qui sont à l’étranger qui ternissent l’image du pays, quand ils n’insultent pas le pays ils insultent les personnalités… (...) Ces personnes sont identifiés, toutes les personnes qui sont amis de ces personnes doivent être interpellés (...)  Monsieur le délégué général je suis prêt à venir vous rencontrer en personne … Deux sont Etats unis, un est en Allemagne, et un France (...) Les Mathieu Youbi (Fondateur du Forum Le Cameroun c’est Cameroun, ndlr) qui reprennent leur choses doivent être convoqués »

Lebledparle.com vous livre un extrait de l’intervention du rappeur engagé