Adèle Mballa Atangana : « Je n’ai rien volé à la Crtv »

 Virée le 19 novembre dernier pour « imitation de signature et de visas de certains responsable de la Crtv et réponse tardive à une demande d’explication » par le directeur général de la Crtv Amadou Vamoulké, l’ex-directrice du Centre de formation professionnelle de l’audiovisuel (Cfpa) de la Crtv et présentatrice du Journal télévisé se défend dans les colonnes du quotidien Le Jour ce vendredi.

 Adèle Mballa Atangana se dit notamment choquée par certaines rumeurs selon lesquelles, elle aurait volé de l’argent à la Crtv, rapportées par le journal d’Haman Mana dans son édition de jeudi. « Je n’ai rien volé à la Crtv » assure-t-elle, brandissant notamment sa foi chrétienne. Pour elle, il s’agit d’une affaire relative à un document administratif destiné à un renouvellement de son passeport de service.

Le 10 août 2012, Adèle Mballa Atangana a reçu une demande d’explication de sa hiérarchie. Dans ce document, Amadou Vamoulké indiquait qu’elle avait imité la signature du Dga, les visas du directeur de l’Administration et des affaires financières et ceux des collaborateurs de ce dernier, sur un ordre de mission sans frais et souhaitait avoir des explications. Elle a été remplacée à tête du Cfpa, par Madeleine Mitlassou.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !