Région de l’Est : Un prêtre de 47 ans incarcéré pour « viol de mineure »

Pour l’instant, l’homme de Dieu est placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Bertoua, chef-lieu de la région de l’Est.

Un prêtre (c) Droits réservés

Dans un message porté du régisseur de la prison centrale de l’Est à Bertoua adressé au délégué régional de l’administration pénitentiaire, l’on apprend qu’un prêtre catholique se trouve entre les fers pour une affaire de mœurs.

 « Honneur de vous rendre compte que nous avons reçu pour incarcération ce 12 mai 2022, le nommé Messina Emilien, religieux de nationalité camerounaise, curé de l’église catholique Saint-Esprit Château-Npoklota », peut-on lire dans ce courrier portant la mention « urgent ».

En effet, des sources concordantes indiquent que Monsieur l’abbé a été interpellé à la suite d’une plainte déposée par les parents d’une jeune fille âgée de 17 ans. Il se révèle que c’est depuis trois ans que le natif d’Ebomzout dans l’arrondissement de Sa’a, département de la Lékié dans le Centre, entretenait des relations sexuelles « forcées » depuis trois avec une jeune servante de messe à qui il aurait transmis une maladie incurable. Le prévenu est accusé de « de corruption de la jeunesse, viol sur mineure de 16 à 21 ans », lit-on.

Dans la région du Soleil Levant, le dossier fait actuellement couler beaucoup d’encre et de salives. D’autres plaintes seraient même en cours. « Pour l’instant, la prison est relativement calme avec un effectif de 908 pensionnaires » parmi lesquels, le fils de Olomo Pierre et Zoba Clémentine, né le 08/08/1975.