Mutlen Pauline Catherine réélue à la tête de la «   La Tutelle » au Minpostel

Au regard de son sens de leadership et sa détermination a apporté un souffle nouveau au sein de l’association qui était jadis focalisée sur les activités du divertissement des femmes, madame Mutlen Pauline Catherine epse Bikay et son nouveau bureau exécutif ont pris le taureau par les cornes en élaborant un plan d’action sur les deux prochaines années de « La Tutelle ». L’objectif étant ici, d’impulser une nouvelle dynamique au sein de cette association des femmes du ministère des postes et Télécommunication.

Mutlen Catherine (c) Droits réservés

Mutlen Pauline Catherine va à nouveau conduire les 600 femmes que compte La Tutelle. Elle a été réélue après un premier mandat élogieux qui s’est étendu de 2018 à 2020.

Pour ce second mandat, l’experte en gestion de la politique économique au Minpostel, le place sous le signe de « l’autonomie et la performance des femmes dans toutes les sphères de sa vie socio-professionnelle ».

Dans cette perspective, de vastes chantiers ont déjà été entrepris par ce nouveau bureau sous la supervision de Madame BIKAY notamment, dans le cadre de l’autonomisation des femmes en zone rurale et périurbaine, à travers des formations et recyclages dans des activités génératrices de revenu.

« Ils connaissent la participation de beaucoup de femmes à la quête du savoir entrepreneurial. Pour le compte de l’exercice 2021, trois (03) ateliers de formation dans ce cadre ont été organisés par LA TUTELLE. Une centaine (100) de femmes ont bénéficié des certifications en fabrication de gel hydroalcoolique, de savon liquide et de l’eau de javel pour la propreté des ménages et le respect des mesures sanitaires anti-covid-19. LA TUTELLE entend ainsi, au travers de ces activités apporter sa contribution au respect de la santé publique au Cameroun », apprend-on d’une source au sein de l’association.

Aussi, dans le cadre des objectifs de performance socio-professionnelle des femmes, apprend lebledparle.com, plusieurs ateliers de formation en TIC, connaissances des métiers de la poste et des télécommunications ont été organisés courant 2021.

Le point culminant a été l’organisation sous le haut patronage du ministre des Postes et Télécommunications Libom Li Likeng, de la 1ère édition du forum de la femme du secteur des P&T, sous le thème : « femme, ambassadrice de la cyber sécurité dans la famille et la société ».

Cet atelier de renforcement des capacités des femmes, tenu du 25 au 27 novembre 2021 a connu la participation de près de 400 femmes des différentes structures administratives et autres entités publiques et privées, ainsi que la société civile.

« L’objectif de ce forum était de faire de la femme et la jeune fille le porte-parole des messages de sensibilisation à l’usage responsable des réseaux sociaux dans toutes les sphères de la vie sociale au Cameroun », nous renseigne l’organisateur. Ces travaux ont conduit à la mise à disposition des mécanismes d’encadrement, et des terminaux numériques à la portée des mineurs.

Une causerie éducative pour entériner le forum

En marge du forum, toujours dans un esprit de capacitation plus accru des femmes, l’artisane de ce mouvement Mutlen Pauline Catherine, par sa persévérance à apporter une prise de conscience à la femme, a organisé une causerie éducative le 13 décembre 2021, dédiée aux femmes leaders d’association et groupe de personnes pour un renforcement des capacités des dames en management d’association, animé une fois de plus par Samuel Ervé Mandeng du mouvement « Cameroon Digital Boost et Give Back to Mama »

Les ambitions de 2022

Pour l’année 2022, les activités de La Tutelle seront focalisées sur la continuité du renforcement des capacités des femmes à travers des ateliers de développement personnel, l’outillage aux techniques de cyber sécurité, de management d’entreprise, d’association et/ou de groupes de personnes, l’éveil de conscience du rôle social de la femme, l’accompagnement de la première cohorte des ambassadrices de la cyber sécurité. La sensibilisation des femmes dans les communes et les villes périurbaines à l’usage responsable des réseaux sociaux. Ceci piloté par Madame Namwou, Ingénieur informaticienne, Présidente du club scientifique de l’association.

Qui est Mutlen Pauline Catherine ?

Madame MUTLEN Pauline Catherine épse BIKAY, est née d’une fratrie de 07 enfants dont elle est la 4ème . Ses choix ont toujours impressionné tous ses frères et sœurs.

D’abord, contre toute attente, elle opte de rester au Cameroun lorsque la famille décide d’émigrer en Europe car, éprise de changement, elle ne perçoit pas son utilité dans ces pays où le niveau de développement est déjà avancé. Elle est à l’initiative de nombreux projets dans la famille. Aventurière, elle est celle qui cherche à améliorer les conditions de vie familiale et recentre les jeunes vers un avenir meilleur.

C’est une femme qui impressionne par sa détermination, sa patience et sa sobriété malgré les difficultés rencontrées pour la bonne marche de la Direction, des entreprises et des associations dont elle a la charge.

Son élégance, son sens d’organisation et ses performances ont fait d’elle une source d’inspiration pour les autres femmes qui continuent à apprendre autour d'elle.

Femme aux multiples casquettes, elle a toujours été exceptionnelle, tant sur le plan scolaire où elle occupait toujours le peloton de tête que dans son milieu socio-professionnel où elle est à la tête de bon nombre d’initiatives. Femme des champs avec une main agraire, elle a à son actif la production huile de palme de cacao, de manioc de bananes plantains, des agrumes et autres fruits qui alimentent nos marchés.

C’est une femme performante avec une main de fer dans un gang de velours, assumant toujours ses responsabilités familiales et sociales savamment conciliées avec ses responsabilités professionnelles.

Elle impacte considérablement les femmes par sa posture, son charme et son franc parler au point où elle est conseillère pour beaucoup de jeunes et des femmes.

Expert en Gestion de la Politique Économique, férue des procédures et mécanismes de l’administration publique dans laquelle elle exerce depuis plus de 20 ans. Elle a aussi flirté avec les ONG internationales notamment le PNUD, la Coopération Néerlandaise (SNV).

Elle a tour à tour travaillé à la CAMPOST puis au MINPOSTEL où elle a occupé les fonctions de Chef de Service puis d’Inspecteur des Services N°3 et 2, membre de la Cellule de Lutte Contre la Corruption dudit ministère, aujourd’hui Directeur des Infrastructures, des Équipements et des Réseaux Postaux (DIER), à ce titre elle est le chef de tous les chantiers de construction des bureaux de postes et de toutes les infrastructures postales sur l’ensemble du territoire national. En plus d’être Présidente du Mouvement des femmes entrepreneures et Présidente de LA TUTELLE.

Elle est à l’initiative de bons nombres de projets en cours d’incubation (la mise en place des boîtes postales intelligentes au Cameroun, la mise en place du hub du commerce électronique en Afrique Centrale au Cameroun, une initiative de l’Union Postale Universelle dénommée Ecom@Africa, l’électrification des bureaux de poste dans les zones périurbaines et rurales, la mise en place d’un système d’adressage numérique au Cameroun.

L’inspiration juste de Madame Le ministre des P&T, nous a permis en tant que collaborateurs de Madame MUTLEN épse BIKAY de dire sans ambages que ce choix est non seulement bénéfique pour notre département ministériel et, bien plus pour le Cameroun. Nous avons opté de l'accompagner car nous pensons chacun que ses œuvres impacteront à terme le pays tout entier. Il s’agit d’une valeur sûre que le Gouvernement doit exploiter à fond pour innover et développer le pays.