Cyrille Rolande Bechon : « Le communiqué du Premier ministre est un acte irresponsable qui portera gravement atteinte à l'éducation des enfants »

Le 15 janvier 2022, Cyrille Rolande Bechon, directrice exécutive de Nouveaux droit de l’homme Cameroun (NDH-Cameroun), s’est prononcé sur le communiqué du Secrétaire général des services du premier ministre sur l’allègement des horaires de travail et d’enseignement pendant la Can Total Energies 2021.

Elèves camerounais - DR

En vue de permettre aux camerounais de participer activement à la fête sportive africaine qui se déroule au Cameroun depuis le dimanche 09 janvier 2022, le président de la République vient d'instruire le gouvernement de procéder à un réaménagement des horaires de travail dans le secteur public et de les adapter aux heures de déroulement des rencontres dès le lundi 17 janvier 2022.

Dès ce lundi 17 janvier 2022, et ce jusqu’au vendredi 4 février 2022, fonctionnaires et agents du service public, élèves et étudiants vont s’habituer à de nouveaux horaires d’activités. En effet, dans un communiqué rendu public samedi dernier, le secrétaire général des Services du Premier ministre, Séraphin Magloire Fouda, informe la communauté nationale que sur instruction du président de la République, le Premier ministre, chef du gouvernement, a décidé du réaménagement des horaires de travail dans le secteur public. Ainsi, « les activités scolaires et académiques se tiendront de 7 h 30 à 13h », alors que « les activités professionnelles s’étaleront de 7 h 30 à 14 h ».

Le but de cette mesure exceptionnelle, qui couvre les jours de la tenue des rencontres de la compétition, est de « permettre aux Camerounais de prendre une part active à cet événement continental d’envergure ». Il s’agit ainsi de procéder à une mobilisation des Camerounais vers les arènes sportives où se déroulent les matches de la compétition. La décision prise samedi dernier par le gouvernement vient à la suite de l’appel lancé par le président de la République à ses compatriotes. « J’invite les Camerounais et les Camerounaises à se mobiliser massivement pour faire de la CAN 2021, la plus belle jamais organisée sur notre continent », déclarait alors le président Paul Biya.

Cyrille Rolande Bechon dans une première publication, s’interroge sur le sort des élèves qui fréquentent dans l’après-midi. « PM que faites vous des enfants qui faisaient cours à partir de 12h30 selon votre politique de riposte au COVID-19 ? », écrit-elle, avant de produire un autre texte pour dire que le communiqué du SGPM est irrecevable, parce que c’est une atteinte grave à l’éducation des enfants. « Il faut noter que  le calendrier scolaire annuel est fixé par un arrêté ministériel et on comprend mal comment un "communiqué" signé au nom du Premier Ministre peut ainsi tout remettre en question. Il serait judicieux pour le Cameroun de faire simplement annulé ce communiqué. Ce communiqué est un acte irresponsable qui portera gravement atteinte à l'éducation des enfants », écrit-elle.

A la suite du chef de l’Etat, on a vu les élites, les hommes politiques et autres âmes de bonne volonté se mobiliser, soit...