Nord-Ouest : Le délégué régional de Camwater pour le Nord-Ouest enlevé ; ses ravisseurs posent les conditions pour le libérer (vidéo)

Les combattants séparatistes qui se revendiquent de la faction de l'ADF affirment qu’aucune entreprise ne devrait être exploitée dans le département de la Mezam sans leur autorisation.

Le cadre capturé (c) Droits réservés

Le délégué régional de la Camwater est actuellement entre les mains de ses ravisseurs qui posent des conditions pour le libérer : « Il y a deux choses. Ils doivent payer 10 millions de FCFA de taxes cette année pour avoir effectué les affaires sur le territoire ambazonien. La deuxième chose, ils doivent cesser de collecter de l’argent pour l'eau potable. Cela doit être gratuit », soutient celui qui se fait appeler Capo Daniel, dans la vidéo.

Dans ses propos, l’homme armé affirme que « Camwater est la propriété des Ambazoiens ». Par conséquent, elle ne doit pas être exploitée sans leur consentement.

Le cadre de la Camerounaise des eaux, entre les griefs de ses bourreaux, ne peut que demander pardon, à genoux et pleurant à chaudes larmes. A en croire les propos divulgués dans la vidéo, la scène de déroulerait dans une forêt de la Mezam, région du Nord-Ouest.

Le délégué régional de la Camwater n’est pas la première victime du kidnapping des séparatistes qui demandent très souvent des rançons pour remettre en liberté les personnes enlevées.