Attaque au lycée bilingue d’Ekondo Titi : Voici l’enseignante tuée par balles

Song Celestin Fien venue dispenser les cours comme d’habitude à ses élèves, elle ne rentrera plus jamais vivante chez elle.

 Song Celestin Fien (c) Droits réservés

Song Celestin Fien a été mortellement atteinte par balles au lycée bilingue d’Ekondo Titi le mercredi 24 novembre 2021. L’attaque attribuée aux hommes armés a également fait trois morts du côté des élèves et puiseurs blessés graves actuellement internés à l’hôpital.

Des sources concordantes indiquent que les assaillants ont fait détonner des explosifs pour pénétrer dans le campus de l'école, avant de tuer trois étudiants et une enseignante de français vers 7h 40.

Emmanuel Orume, 12 ans ; Joyceline Iken, 16 ans ; et Kum Emmanuel, 17 ans sont les élèves massacrés au cours de cette incursion des hommes non encore identifiés. L’enseignante vient trouver la mort alors qu’elle dispensait le cours de français à ses élèves.

Preuve que les auteurs de l’attaque ne veulent pas que les élèvent aillent à l’école dans cette région du Sud-Ouest en crise depuis 2016.

Outre la tuerie des élèves et l’enseignant, l’établissement secondaire d’enseignement général a été endommagé par les balles et les engins explosifs. Les traces de sang encore visibles au sol témoignent à suffire l’ampleur de la tragédie.

L’on n’a pas perdu de mémoire la fameuse journée du samedi 24 octobre 2021 où au moins 7 élèves avaient été tués à Kumba par des forces séparatistes.

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter

Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". CONTACT US