Programme des obsèques d’Achille Mvogo, le gendarme tué par la population à Buea

Lynché à mort par la population en furie à Buea le jeudi 14 octobre 2021, le gendarme Rigobert Achille Mvogo Bodo sera inhumé dans son village natal à Mbanedouma II dans l’arrondissement d’Elig-Mfomo, département de la Lekié dans la région du Centre le samedi 6 novembre prochain.

Achille Mvogo (c) Droits réservés

Mort entre les mains de la population dont il assurait la sécurité à Bea, chef-lieu de la région du Sud-Ouest le 14 octobre dernier, le gendarme Rigobert Achille Mvogo Bodo sera inhumé dans son village natal à Mbanedouma II le 6 novembre 2021.

Selon le programme des obsèques, les recueillements se font chaque jour depuis le 14 octobre dans son village natal. Le mercredi 3 novembre 2021, est prévue une veillée sans corps à Mfou tandis que la levée de corps suivra le jeudi 5 novembre à la morgue de l’hôpital militaire du CEFTA d’Ekounou.

Le cortège funèbre du soldat mort armes en mains, à la Base aérienne 101 du quartier Mvan à Yaoundé, suivie d’une grande veillée jusqu’à l’aube.

Après les honneurs militaires le vendredi matin, le cortège transportant le jeune garçon de 25 ans va s’ébranler du côté de Mbanedouma II dans la Lékié où il sera enterré le samedi 6 novembre prochain.

Pour rappel, Achille Mvogo a été lynché à mort par une foule en furie à Buea, pour avoir qui accidentellement ôté la vie à la petite Caro Louise Ndialle, élève âgée d’à peine 05 ans. L’homme en tenue a ouvert le feu sur un véhicule dont le conducteur, une femme, a refusé de s’arrêter au contrôle.

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". CONTACT US