Un chauffeur abattu par des présumés séparatistes sur l’axe Bamenda-Babadjou

Selon Mimi Mefo info, le drame est survenu dans la soirée du mardi 21 septembre 2021.

 

 Lebledparle Faits divers a appris l’assassinat mardi soir sur le tronçon Bamenda-Babadjou, d’un chauffeur de bus de 19 places. En effet, le conducteur a été sorti de sa voiture et abattu par des hommes armés non identifiés qui lui reprochaient de n’avoir pas respecté le confinement de deux semaines qu’ils ont imposé depuis le 15 septembre dernier.

Une exaction de plus commise par des hommes armés depuis le début du mois en cours. Avant lui, un civil avait été retrouvé mort à côté de sa chainse roulante, de même que Dudu, le gérant d’un bar capturé depuis un mois, a été éliminé le 15 septembre par ses bourreaux.

Le 12 septembre à Kumbo 7 militaires sont tombés dans une embuscade tendue par les sécessionnistes. Quatre jours plus tard, une dizaine d’autre ont été arraché à la vie à Bamessing dans la région du Nord-Ouest.

Joseph Beti Assomo, ministre délégué à la présidence de la république en chargé de la Défense, a tenu à Bamenda, il y a quelques jours, une réunion d’évaluation sécuritaire.

Le membre du gouvernement a constaté que les hommes armés reçoivent le soutien des forces extérieures et sont dotés d’un matériel sophistiqué. Face à la situation, l’Armée sait désormais sur quel pied danser.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !