Crise anglophone : Laurent Serge Etoundi Ngoa lance un recensement physique de ses personnels déplacés internes

C’est dans un communiqué rendu public le 15 septembre 2021 que le ministre de l’Education de Base a fait cette annonce.

Des enseigants at autorités administratives  (c) Droits réservés

Depuis la survenue de la crise anglophone en 2016, des Camerounais des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, se sont déplacés vers le Nigéria ou vers d’autres villes stables du pays.

Parmi ces déplacés qui fuient les affres de la crise, se trouvent les enseignants des écoles primaires et maternelles qui font l’objet d’une attention particulière du Pr Laurent Serge Etoundi Ngoa.

L’on apprend dans le communiqué du membre du gouvernement que le recensement des enseignants déplacés va se dérouler du 4 au 14 octobre dans les délégations régionales du Minedub de leurs localités de résidence actuelles. Les personnels sont tenus de faire recenser au risque de voir leurs salaires suspendus, prévient le ministre.

 Il faut rappeler que la Commission des droits de l’homme du Cameroun (CDHC) révèle qu’en 2019, 19 503 enseignants étaient privés d’accès aux établissements scolaires. Elle insiste sur le fait que « sa préoccupation face au drame que vit l’école camerounaise dans ces deux régions », a fait-elle fait savoir lors de la première édition de la journée internationale de la protection de l’éducation contre les attaques le 9 septembre

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !