Le Pr Claude Abé tacle directeur de l’Autorité portuaire nationale : « Son communiqué traduit son incompétence dans le domaine »

La note de Eboupeke, directeur de l’Autorité portuaire nationale (APN) portant sur la présence des fétiches au sein de la société qu’il dirige, n’a pas fini de susciter des réactions.

  Louis Eboupeke (c) Droits réservés

« Suite à la découverte de fétiches dans les bureaux de l’APN au 1er étage », Louis Eboupeke a, dans une note rendue publique le 14 septembre dernier, pris une série de mesures :

« Les bureaux du 1er et du 4ème étages) doivent dorénavant être hermétiquement fermés à la fin de la journée de travail, de lundi à vendredi au plus tard à 19H, et les agents de sécurité doivent faire la ronde de leurs étages respectifs afin de s’assurer qu’aucun agent n’est plus au bureau, sauf autorisation du Directeur général », écrit le Dg avant tout en ordonnant aux vigiles, de procéder à la fouille systématique et « sans discrimination » des sacs des employés à leur arrivée à l’immeuble, et « autant de fois que ceux-ci sortent et/ou rentrent », a-t-il exigé.

Réagissant à cette actualité, le sociologue Claude Abé a classé la sortie dans le registré de l’incompétence : « Son communiqué traduit son incompétence dans le domaine », a-t-il déclaré au journal de 19h50 sur Canal 2 international, édition du 17 septembre 2021.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". PIXEL_LINK_LEGAL_TEXT