12 militaires nigérians tués dans une attaque de Boko Haram

Selon l’Agence Anadolu de qui nous tenons l’information, l’attaque est survenue il y a quelques jours dans l’État de Borno, au nord-est du Nigeria.

Des combattanats de Boko Haram (c) Droits réservés

Douze militaires nigérians tombés au front, 3 camions chargés d’armes saisis. C’est le bilan de l’attaque perpétrée l’organisation terroriste “Boko Haram“ contre un convoi militaire dans l’État de Borno, au nord-est du Nigeria il y a quelques jours.

A en croire les médias locaux qui ont relayé l’information le 16 septembre 2021, les assaillants ont attaqué le convoi qui transportait des armes sur la route de Maiduguri-Mogono

A titre de rappel, c’est depuis 2009 que Boko Haram impose la guerre aux soldats nigérians. Douze ans après, l’on dénombre plus de 20 000 morts et déplacé des millions de personnes au Nigeria.

A partir de 2014 jusqu’à nos jours, l’organisation s’attaque au Cameroun, le Tchad et le Niger. Enlèvements contre rançons, explosions des kamikazes, attaques par surprises, assassinats des populations, incendies des domiciles privés et édifices publics sont leurs modes opératoires.

Le différents Etats concernés par cette guerre déploient les militaires sur le terrain afin de maintenir la stabilité.

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX