Un militaire condamné pour « outrage au président de la République »

Il a écopé d’un an d’emprisonnement le 13 septembre 2021, a appris Lebledparle Faits divers des sources Stopblablacam.

Un individu en prison (c) Droits réservés

« Outrage au président de la République, publication ou propagation de fausses nouvelles par voie de communication et violation de consigne », tels sont les faits pour lesquels, soldat Ulrich Azambou Tankeu a été condamné le lundi 13 septembre 2021, après l’ouverture de son procès au Tribunal militaire de Yaoundé au mois de mai 2021.

Selon Stopblablacam, C’est sur les réseaux que vient la sanction du sergent de l'Armée deterre en service à la Garde présidentielle. L’on apprend l’homme en tenue a eu la maladresse de partager dans un forum WhatsApp, un message prêtant à équivoque sur le président Paul Biya qui était illustré de la photo du tour premier président camerounais qui passait lui passait le témoin.

« 6 novembre 1982, le jour où l’homme-ci a décidé de nous mettre dans les problèmes », pouvait-on lire.

En tant qu’élément de la garde présidentielle qui a juré pour l’honneur et la Fidélité et conscient de ce que le chef de l’Etat est le chef des Forces armées, le soldat pouvait s’attendre à des représailles à ce que certains experts appellent « une trahison impardonnable envers son patron ».

 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !