Crise anglophone : 4 séparatistes neutralisés Bamenda

Des sources médiatiques, c’était au cours d’une patrouille organisée par l’Armée dans la nuit de dimanche à lundi 13 septembre 2021.

Des séparatistes (c) Droits réservés

C'est au lieu-dit Ntarikon non loin de l'entrée du domicile de John Fru Ndi, qu'une patrouille de véhicules banalisés conduite ce dimanche aux environs de 23h45, par le Lieutenant Bakary Hamadou et 4 éléments a affronté des séparatistes, a appris Lebledparle faits divers.

Le bilan de ladite attaque fait état de « 4 séparatistes neutralisés, 1 véhicule de marque Toyota Carina E intercepté sur renseignements, des munitions AK 47 et 4 boîtes chargeurs garnis récupérées », rapporte ABK radio.

Parmi les assaillants neutralisés aux premières heures de ce jour à Bamenda, dans la région du Nord-Ouest, le nommé Vitalis qui venait de s'évader de prison, a-t-on appris.

Notons que ces derniers ont été très sanglants dans cette région en crise. Un inspecteur de police en civil a été assassiné par des hommes armés, de même qu’un civil tué par des individus encore non identifiés.

Dans le même temps, notre rédaction apprend la mort d’au moins sept militaire en l’espace de deux jours seulement, à la suite des attaques perpétrées par les combattants séparatistes.

Des pertes en vies humaines qui viennent s’ajouter à celle enregistrés depuis le début de la crise en fin 2016.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !