Des personnes du 3ème âge chassées de l’Eglise catholique au village Ndonko par Mbalmayo pour pratique présumée de sorcellerie

L’autorité traditionnelle du village dit être « déçue » et « dépassée » par le curé de la paroisse.

Des personnes accusées - capture

Une bande de personnes du 3ème âge constituée des hommes et femmes ne va plus à la paroisse de l’Eglise catholique romaine St Philippe et Jacques de Ndonko. La raison, ils ont été «excommuniés» par le curé Cyprien Amougou, pour pratique présumée de sorcellerie.

Dans ce village de l’arrondissement d’Akoaeman, département du Nyong Esso, région du Centre, situé à une cinquantaine de kilomètres de Mbalmayo, l’homme de Dieu s’est transformé en un chasseur de démons dans la brousse, à l’aide des tiges de macabo comme cela est perceptible dans une vidéo relayée par Vision 4, et tournée par le prêtre lui-même.

Au cours de cette séance d’exorcisme d’un autre genre, l’on peut entendre Monsieur le curé menacer dans la langue du terroir et d’un ton ferme le vieil homme nommé Titus, l’accusant de pratiques obscures.

Des propos qui justifient les plaintes du chef du village, membre conseil paroissial, lui aussi désormais accusé être un seigneur de la nuit : « Il a des paroles décevantes. A chaque fois que le gars monte à l’autel, pour nous parler, il ne parle que de celui-ci Il s’appelle Titus ‘’Titus tu as une sorcellerie trop vieille… », a déploré le garant de la culture.  

Selon les témoignages de ces villageois présumés sorciers, ils ne vont plus dans la maison de Dieu à cause de ces chefs d’accusation.

Lebledparle.com vous invité à suivre à présent, ce reportage de Raoul Christophe Mbia de la chine de Jean Pierre Amougou Belinga.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". PIXEL_LINK_LEGAL_TEXT