Cameroun : Au moins six soldats tués par Boko Haram à l’Extrême-Nord

Des sources médiatiques, les membres de Boko Haram ont attaqué en grand nombre, un poste militaire dans la région de l’Extrême-Nord ce samedi 24 juillet 2021.

Des soldats au front- iluustration

Les assaillants de Boko Haram ont attaqué ce samedi matin, d'une base militaire à Sagme dans le département du Logone et Chari, région de l’Extrême-Nord.

Selon la Crtv, média national, le bilan de l’attaque fait état de « 6 soldats tués et 4 blessés ». L’Œil du Sahel, journal spécialisé dans le traitement de l’information du Grand Nord, indique que « sept soldats ont trouvé la mort » dans cette localité en guerre. Pour l’heure, le Mindef n’a pas encore de communiqué y relatif.

Une attaque qui survient alors qu’il y a quelques une semaine, une cinquantaine de membres de Boko Haram se rendus de ce côté du pays. En 2021, l’on compte plus de 500 ancien combattants de BH qui ont quitté les rangs du terrorisme. Il s’agit des femmes, enfants et adultes qui ont pour la majorité intégré les centres de Désarmement, démobilisation et réintégration(DDR).

A la suite de ce drame, le gouverneur de l'Extrême Nord, Midjiyawa Bakari a une fois de plus, invité les populations à la vigilance et à la collaboration avec les forces de défense et de sécurité sur le terrain.

L’Armée quant à elle combat jusqu’au sacrifice suprême depuis environ sept ans à l’Extrême-Nord, et cinq ans au Sud-Ouest et Nord-Ouest. Pour preuve, le 18 juillet 2021, quatre policiers ont été abattus par les hommes armés à Bali alors qu’ils assuraient la patrouille.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !