Un gang spécialisé dans le vol des enfants mis aux arrêts dans le Moungo

Ils ont été présentés à la presse le 21 juillet 2021.

Un bébé, illustration (c) Droits réservés

Quatre présumés malfrats et voleurs d’enfants ont été interpellés par les éléments de la gendarmerie dans le Moungo région du Littoral. Ils ont été présentés à la presse ce mercredi 21 juillet 2021.

Il s’agit précisément de Ngadjeu Armelle alias Gun-Man âgé de 24 ans, Lancklong Audrey alias Chop-Die, 29 ans, Ngalla Dzepa Albert Legrand alias Général No-Pity, 34 ans et Djiele Frédéric alias Master-Planar, 64 ans.

Les présumés voleurs opéraient avec des armes qui « ont été récupérées dans un domicile à Bafang dans la région de l’Ouest sous la conduite de leur utilisateur », fait savoir notre confrère.

Après leur arrestation, le bilan de leurs forfaits fait état d’« un bébé de 7 mois volé, trois motos, un appareil de soudure et bien d’autres objets », diffuse Canal 2 international.

En effet, selon le Capitaine Daniel Fritz Mebouinz, commandant de compagnie de gendarmerie du Moungo Nord, tout est parti d’une plainte déposée par la famille du nourrisson Yoan Maxime Fando N, enlevé lors d’une veillé mortuaire au village Manengole,arrondissement de Nlonako, département du Moungo, région du Littoral, dans la nuit du 11 au 12 juillet 2021.

Le commandant avait aussitôt mobilisé ses éléments et le bébé avait été retrouvé entre les mains d’une femme au village Ebonè, à 35 km du lieu du vol.

Pourtant, Hortense, la mère du bébé dit avoir laissé son enfant sur le lit avec l’ami de son petit-frère « pour aller voir comment on danse le Ben-skin » lors de la veillée. Ce dernier a été dupé par une inconnue qui est venue enlever l’innocent petit garçon.

Le Capitaine Daniel Fritz Mebouinz a souhaité une « collaboration forte » entre la population et les forces de maintien de l’Ordre pour leur faciliter le la tâche.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !