Agression de Nourane Foster : le Fdc de Denis Emilien Atangana exige des sanctions contre les policiers

« Le Front des Démocrates camerounais (Fdc) a appris avec beaucoup d'indignation l'agression de l'honorable Nourane Foster, Député PCRN à l'Assemblée Nationale ce mardi, journée dédiée à la célébration de la fête de mouton pendant qu'elle se rendait à Foumban », dixit le parti politique dans un communiqué de son président ce 20 juillet 2021 sur Facebook.

Nourane Fotsing (c) Droits réservés

Le Fdc de condamne et, juge inacceptable et inadmissible l'agression d'un élu portant ses attributs d’élu par des fonctionnaires de police. Dans un communiqué qui porte la signature de Denis Emilien Atangana, le parti d’opposition « demande une condamnation claire de la part du gouvernement et des poursuites judiciaires contre ces fonctionnaires de Police camerounaise. Il est intolérable qu'au moment où toute la nation comme un seul homme condamne l'agression sur le Président de la République en territoire étranger qu'au Cameroun des élus du peuple soient méprisés et agressés par les fonctionnaires de police qui leurs doivent pourtant des égards, considération et respect. Pour le Fdc attenter à la personne d'un élu c'est agresser la démocratie et porter atteinte aux peuple camerounais dont il est mandataire », écrit-il.

Que s’est-il passé ?

L'honorable Nourane Foster a été brutalisée ce matin par des hommes en tenue à l'Ouest du Cameroun. A l’origine, un arrêt de la circulation causée par le gouverneur de la région de l'Ouest. En effet, Awa Fonka Augustin a fait bloquer la sortie nord de la ville qui mène à Foumban pour assister à la prière de la fête du mouton. La députée Pcrn en partance pour Foumban avec sa famille, a souhaité passer la barrière ; s’en est suivi une violente dispute.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !