Cameroun : Une cinquantaine de membres de Boko Haram déposent les armes à l’Extrême-Nord

Des sources de L’Œil du Sahel, ils se sont rendus au comité de vigilance de Kolofata.

Des ex combattants de Boko Haram (c) Droits réservés

« Une cinquantaine de membres de Boko Haram se sont rendus hier soir, en deux vagues, au comité de vigilance de Kolofata », a indiqué le journal.

C’est une énième fois que les ex combattants de Boko Haram répondent favorablement à l’appel des pouvoirs publics de déposer les armes.

 Le 17 juillet dernier, c’est Malloum Tidjani, l’un des responsables de Boko Haram dans la localité de Toumbouma au Nigeria et originaire de Manawadji dans l’arrondissement de Makary, qui s’est rendu aux autorités à Hile Alifa, informe Guibai Gatama.

Notons que depuis la mise sur pied du Comité de Désarmement, de démobilisation et de réintégration par le chef des Forces armées, les ex combattants de de BH et même ceux de la crise anglophone déposent les armes pour rejoindre les centres de DDR de Buea au Sud-Ouest, Bamenda et Nord-Ouest ou Mora à l’Extrême-Nord.

En avril dernier, 55 anciens assaillants avaient d’abord quitté les rangs du terrorisme et remis à la Commission nationale de désarmement, de démobilisation et de réintégration par la Force opérationnelle interarmées multinationale 

Faut-il le rappeler, les membres de la secte Boko Haram agissent par attaques surprises, l’exposition des kamikazes. Ils brulent également des écoles, et autres édifices publics.

Pour lutter efficacement contre le phénomène, des groupes de comité de vigilance ont été créés. La population est appelée à travailler en symbiose avec les Forces de défense sur le terrain.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !