Lutte contre le coronavirus : Manaouda Malachie autorise la mise sur le marché du produit de Mgr Kleda

Dans un communiqué daté du 8 juillet 2021 et rendu public il y a quelques heures, le ministre de la Santé publique précise que ledit médicament interviendra « en adjuvant au traitement du Covid-19 ».

Mgr Samuel Kleda (c) Droits réservés

Le gouvernement camerounais donne de plus en plus une place de choix à la pharmacopée. Le Dr Manaouda Malachie a autorisé le 8 juillet dernier, la mise sur le marché des médicaments traditionnels améliorés de Mgr Samuel Kleda dénommés « Adsak Covid, flacon de 15 ml, et Elexir Covid, flacon de 125 ml ».

Cette décision fait suite à l’engagement de l’archevêque de Douala qui quelques mois après la survenue de la pandémie du coronavirus au Cameroun, s’est proposé de faire des compositions à l’aide des plantes médicinales qui ont, selon ses déclarations, fait recouvrer la santé à des milliers de personnes atteintes par le virus.

L’autorisation qui vient de lui être accordée est non seulement une réponse positive à la demande de mise sur le marché de son produit, mais aussi une reconnaissance de la puissance, voire l’efficacité de la pharmacopée africaine face à certaines maladies.

L’on remarquera par ailleurs que l’autorisation du Minsanté accordée à l’homme de Dieu survient un jour après le lancement de la campagne d’intensification pour la vaccination du Covid-19 au Cameroun.

Débutée le 7 juillet, ladite campagne s’est étendue jusqu’au 11 juillet. Il ne reste plus que les pouvoirs publics observent l’effet que produira de cette décente sur le terrain, chez la cible.

Pour rappel, en date du 11 juin 2021, les chiffres publiés par Manaouda Malachie sur l’évolution de la maladie à coronavirus au pays faisaient état de   80 090 confirmés, 77 305 personnes guéries et 1 310 décès.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !