Le fils d'Armand Claude Abanda accusé d’avoir plagié son robot humanoïde

Le robot présenté par l’ancien étudiant de l’Institut africain d’informatique (IAI Cameroun) il y a quelques jours, coïncide avec un autre mis en ligne sur Amazon il y a trois ans.

Yannick Mekongo, son robot et celui sur Amazon (c) Droits réservés

Les rumeurs de plagiat qui accablent le jeune camerounais depuis quelques jours sur les réseaux sociaux ne sont pas totalement fortuites. Après investigations, Lebledparle.com s’est en effet aperçu qu’il existe une ressemblance plus que nette, entre sa création et une autre qui existe depuis trois années sur le célèbre site de distribution Amazon.

Rendu sur le site de commerce en ligne Amazon.com, votre journal a pu observer un mini robot aux traits quasiment identiques à celui brandit par le jeune homme de 23 ans. La machine de marque Adeept a même un nom très similaire « Mars Rover PiCar-B » devenu « P-Car B Mars Rover » chez sieur Mekongo.

Outre la ressemblance nominal, l’appareil a également les mêmes facultés que celui de l’étudiant en cinquième année informatique à l'Université de Dijon en France :

1- reconnaissance vocale ; elle peut comprendre vos mots et ensuite exécuter vos commandes ;

2- reconnaissance et suivi d'objets - basé sur open CV, peut suivre des objets d'une forme ou d'une couleur spécifique ;

3- suivi de ligne - basé sur la réflexion infrarouge, il peut marcher le long de l'itinéraire que vous avez défini ;

4- évitement automatique des obstacles - basé sur un capteur à ultrasons, il peut éviter les obstacles et trouver le chemin suivant ;

5- transmission vidéo en temps réel - il peut transférer les images en temps réel prises par la caméra Raspberry Pi vers un ordinateur distant, etc...

Le robot humanoïde existant a été mis en ligne sur le site Amazon en novembre 2018, une année durant laquelle Yannick Édouard Mekongo Abanda était encore étudiant à l’Institut africain d’Informatique (IAI) du Cameroun que dirige Armand Claude Abanda qui n'est nul autre que son père. La découverte devrait à n’en point douter, faire accentuer les soupçons.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !