Joseph René Mboutou Zé : « On a fini de bouffer l’argent et maintenant on vient distraire les gens avec cette histoire de vaccin »

Invité sur le plateau de « Tout au clair » sur LTM Tv dans la soirée du 30 juin 2021, Joseph René Mboutou Zé a expliqué pourquoi les Camerounais sont réticents à l’égard du vaccin contre la pandémie du coronavirus.

 Joseph René Mboutou Zé (c) Droits réservés

Trois mois après le lancement de la vaccination contre la Covid-19 au Cameroun, les chiffres ne sont pas satisfaisants. L’on parle alors d’environ « 20% » des personnes vaccinées.

Pour accélérer le processus, le ministère de la Santé publique lance une « campagne d’identification de la vaccination contre le Covid-19 du 07 au 11 juillet 2021 dans les 10 régions du pays », renseigne un SMS envoyé aux abonnés.

Sauf que pour Joseph René Mboutou Zé, « On a fini de bouffer l’argent et maintenant on vient distraire les gens avec cette histoire de vaccin », déclare-t-il sur LTM Tv.

L’ancien chef de service du contrôle employeurs et du contentieux au centre de prévoyance sociale de Maképé fait savoir que les Camerounais sont réticents de ce vaccin pour plusieurs raisons. D’abord, « il n’a pas de garantie » au regard de toutes les polémiques autour.

Bien plus, celui qui avait été affecté à Bamenda en complément d’effectif pense que le recul envers le vaccin n’est pas l’apanage des personnes vivant au Cameroun car même les Africains résidant en Europe affichent le même comportement.

A titre d’illustration, le militant du RDPC cite plusieurs de ses proches venus de l’hexagone ces derniers temps et dont la majorité ne s’est pas fait vacciner : « Et vous voulez que ceux qui vivent au Cameroun fassent comment ? », s’est-il demandé.

Au cas où tous les Camerounais se décidaient à aller se vacciner un de ces quatre matins, Mboutou ZE estime que les doses de vaccin disponibles ne sont pas en quantité suffisante. Pour plus de 25 millions d’habitants, « il n’y a pas 1 million » de vaccin déjà acquis à la cause du Cameroun. Ce que l’amène à affirmer que « l’Etat n’a pas les moyens d’obliger les gens à se faire vacciner ».

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !