Cabral Libii à Manaouda Malachie : « Comment expliquer le fait que 25% de faux médicaments se retrouvent dans les pharmacies au Cameroun ? »

Le député du Parti camerounais pour la Réconciliation nationale(PCRN) a posé cette question au ministre de la Santé publique ce jour à l’Assemblée nationale.

Hon. Cabral Libii (c) Droits réservés

Les travaux de la deuxième session ordinaire de l’année en cours ouverts le 8 juin dernier par le Très honorable Cavaye Yéguié Djibril se pose poursuivent.   

Ce 18 juin 2021, le ministre de la Santé publique, le Dr Manouda Malachie devait répondre aux questions orales des parlementaires relatives aux faux médicaments dans les pharmacies.

Dans la foulée, le président national du PCRN s’est montré curieux : « Comment expliquer le fait que 25% de faux médicaments se retrouvent dans les pharmacies au Cameroun ? », a-t-il demandé au membre du gouvernement.

Le Minsanté ne s’est pas tiré les cheveux pour répondre au candidat classé 3ème à la présidentielle du 7 octobre 2018 : « Il est difficile de parler de faux médicaments dans les pharmacies. Nous avons un dispositif tel que nous rendons quasiment impossible cela. Sauf peut-être des pharmacies qui sortent des mailles », a-t-il expliqué.

Cette journée a été particulièrement marquée par l’adoption du traité relatif à la création d’une Agence africaine du médicament adopté ce 18 juin. « Il vise à faciliter l’accès des États parties aux médicaments de qualité et à favoriser la rentabilité des industries de médicaments », renseigne le média national.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter