Deux jeunes filles arrêtées après avoir été surprises en plein pratique de lesbianisme à Yaoundé

Selon les faits relatés par le journal Direct Info, les deux jeunes filles ont été interpelées le 10 juin 2021, après avoir été surprises en flagrant délit d’homosexualité dans un bâtiment inachevé du quartier Etoudi à Yaoundé.

Image d'illustration (c) Droits réservés

Deux élèves, l’une en terminale et l’autre en 3e se sont livrées à des orgies sexuelles contre-nature. L’élève de la classe de terminale faisant déjà l’objet de suspicion de cette pratique dans son entourage, n’a fait que donner raison aux à ce dernier. Débusquées la main dans le sac, les jeunes filles ont échappé de justesse à la justice populaire grâce à l’intervention des forces de l’ordre.

Au cours de cette année qui est en train de s’achever, les élèves ont fait parler d’eux en dehors du cadre dans lequel ils sont attendus. On se souvient encore du scandale provoqué par une vidéo ayant circulé dans réseaux sociaux, et dans laquelle des apprenants de Kribi se trémoussaient en tenue de classe tout en exhibant leurs parties intimes. Un acte qui leur avait value une exclusion puis une prise en charge spéciale ordonné par le ministre des enseignements secondaires, Nalova Lyonga. Quelques jours plus tard, plusieurs élèves de différents établissements scolaires ont été surpris près d’un cours d’eau en pleine séance de partouzes dans la ville de Kumba. Des déviances sexuelles à la délinquance, les jeunes camerounais ont battu tous les recours durant cette année scolaire. La scène des deux lesbiennes mises aux arrêts à Etoudi vient davantage assombrir un triste tableau.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !