Voici comment un violent orage a tué 5 personnes à Garoua

Cinq personnes ont trouvé la mort, lors d’un violent orage qui s’est abattu sur la capitale de la région du Nord, à Garoua, en début de soirée ce 15 juin 2021.

Violent orage à Garoua (c) Droits réservés

Dans la matinée du mercredi 16 juin 2021, la ville de Garoua offre un visage de cité sinistrée. Maisons sans toits, panneaux publicitaires, arbres déracinés et poteaux électriques avec des bouts de fil jonchant trottoirs et chaussées, comme le rapporte nos confrères de Direct Info.

C’est vers 18h30 la veille qu’un orage aussi violent que subit, s’est abattu sur la capitale de la Région du Nord, piégeant les habitants qui n’ont pas eu le temps de rentrer chez eux. Au quartier Roumdé Adja, un arbre est tombé sur des personnes, tuant sur le coup un couple et un homme, blessant d’autres. Toujours au quartier Roumdé Adja, c’est un autre arbre qui est tombé sur un bar, mais en dehors de la frayeur causée à ceux qui y avaient trouvé refuge et du toit endommagé, plus de peur que de mal. Au quartier présidentiel c’est 2 militaires qui ont trouvé la mort suite à la chute d’un arbre sur la voiture à bord de laquelle ils se trouvaient. Ce n’est que vers 21h30 que les secours ont réussi à extraire de la carcasse du véhicule les deux corps. Près de la base aérienne également, des témoins rapportent qu’un arbre est tombé sur la chaussée, coupant le quartier Ngalbidjé du reste de la ville de Garoua. Au quartier Marouaré par contre, un conducteur de moto a eu la vie sauve, grâce à la prompte réaction des populations, un arbre étant tombé sur lui et sa moto, lui brisant les deux jambes. Les populations accourues ont vite fait de l’extraire de l’arbre et de le conduire à l’hôpital.

Selon d’autres informations récoltées auprès des témoins, de nombreuses familles ont passé la nuit à la belle étoile sous la pluie, le toit de leur maison emporté par le vent. Les autorités de la ville descendues mercredi matin sur les lieux sinistrés ont appelé les populations à faire preuve de plus de vigilance en ce début de saison des pluies dans le Septentrion camerounais.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter