Révélations choc de Calixthe Beyala au sujet de l’escroquerie en bande organisée de certains blogueurs camerounais   

A l’aune de sa propre expérience, l’auteur de « C’est le soleil qui m’a brûlée » dénonce le modus operandi d’une certaine frange de blogeurs et hommes de médias camerounais pour extorquer de l’argent à des personnalités publiques. L’intégralité des dénonciations de Calixthe Beyala à découvrir dans le texte ci-dessous, parvenu à la rédaction de Lebledparle.com le 10 mai 2021.

Calixthe Beyala (c) Droits réservés

De la mafia des blogueurs - extorsion de fonds - en bande organisée - le cas du Cameroun

Quand vous arrivez au Cameroun et que vous êtes une personnalité, vous ne savez pas encore ce qui se passe ; des gens que vous ne connaissez pas, s'en prennent à vous. Ils inventent moult histoires pour ternir votre image. Ainsi par exemple, je n'aurais aucun diplôme ; j'aurais payé un journaliste que je ne connais pas pour insulter la femme de quelqu'un qui ne m'intéresse pas ; on m'aurait chassée de l'hôtel ; j'aurais menacé un type pour coucher avec lui ; j'aurais été au lycée Caron où je n'ai pas un mis pied ; j'aurais voulu prendre le mari de quelqu'un, si on peut appeler mari, ces coucheurs de tout qu'on trouve au Cameroun ; en longueur de temps des vidéos sont faites où j'aurais voulu être ministre - le temps d'attirer l'attention d'un ministre en poste pour qu'il les paie enfin que je ne lui vole pas son poste et j'en passe.

Et les autres personnalités de la République ne sont pas du reste. Certains seraient des recto-verso qui sacrifieraient des vies humaines pourréussir ; d'autres tueraient ; certains seraient des buveurs de sang ; d'autres feraient de la haute magie et seraient des zoophiles !

Pour toute personne non avertie, il s'agit de la dénonciation des travers d'une société. Mais il faudrait être de l'intérieur pour savoir qu'il s'agit d'extorsion de fonds !

En effet au moment où certains écrivent sur vous pour vous insulter, d'autres vous approchent pour pouvoir vous proposer d'écrire des contre articles. Très rapidement, vous vous apercevez qu'ils ont besoin d'argent, d'ailleurs qu'ils se connaissent tous entre eux. En creusant plus profondément et en étudiant les connexions, vous verrez qu'il ne s'agit que d'un réseau de maître-chanteurs qui propagent de fausses informations pour vivre au détriment des personnalités. Vous remarquerez d'ailleurs que ceux qui gèrent l'argent public eux ne sont pas attaqués, ou alors, très brièvement, le temps qu'ils paient !

Pour le reste, ils ont chacun cent comptes qui leur permettent d'inter réagir pour booster réciproquement leurs vidéos. Le mieux à faire c'est de porter plainte, de signaler à la police ou à Interpol ce vaste réseau qui opère aussi bien en Afrique qu'en Europe ou aux Amériques. Il faut les dénoncer, c'est la seule issue possible au lieu de payer.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !