Paul Atanga Nji interdit la vente de certaines armes au Cameroun

Le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji devant les responsables d’armurerie le 6 mai 2021, a expliqué que sa décision fait suite à l’insécurité grandissante et la vente d’armes tous azimuts au Cameroun.

Paul Atanga Nji (c) Droits réservés

En effet, Paul Atanga Nji en date du jeudi 6 mai 2021 a convoqué dans la salle de conférence de son département ministériel, les responsables d’armurerie pour leur faire état de la situation sécuritaire inquiétant du pays, due en partie, à la vente d’armes à tout vent.  

« Malgré toutes les dispositions prises par le gouvernement, la prolifération et la circulation illicite des armes à feu relèvent d’une réelle menace pour notre pays. Plusieurs personnes détiennent les armes à feu, modernes ou de fabrication artisanale, sans la moindre autorisation », constate le Minat.

Rappelant l’urgence, et les textes de loi qui encadrent ce secteur d'activité au Cameroun, le patron du commandement territorial a martelé que la vente des armes de 4e et 5e catégorie sont soumis à l’autorisation préalable du ministre chargé de l’Administration territoriale.

De même, au regard du nombre d’armes en circulation à date qui est supérieur au quota prévu par l’Administration territoriale, la vente des pistolets automatiques est « suspendue sur toute l’étendue du territoire nationale », en attendant de mettre un système d’identification fiable des acquéreurs a-t-il fait savoir.

 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !