David Eboutou : « La polygamie doit être obligatoire au Cameroun »

Pour l’historien, c’est la solution idoine pour combattre le phénomène d’infidélité et permettre à un maximum de femme d’avoir la chance d’aller en mariage.

David Eboutou prône la polygamie (c) Montage photo Lebledparle.com

C’est un secret de polichinelle. En Afrique en général et au Cameroun en particulier, il est plus de femmes que d’hommes. Compte tenu de cette réalité irréfragable, David Eboutou estime que le gouvernement devrait faire plus que légaliser la polygamie en la rendant obligatoire. « Dans un pays comme le nôtre où le nombre de femmes est plus élevé que celui des hommes, pour la paix et l'harmonie dans les foyers, la polygamie doit être obligatoire! », a-t-il écrit le vendredi 9 avril 2021 sur Facebook.

Cette sortie intervient au moment où le débat sur l’infidélité est à la Une au Cameroun, après le dévoilement au grand jour d’un relation extra conjugale de Samuel Eto’o. Si pour le Dr Eboutou, la polygamie suffirait à mettre un terme à ce type de problématiques, nombreux sont ceux qui s’y opposent. Son post partagé sur les réseaux sociaux de Lebledparle.com n’a pas rencontré l’assentiment de plusieurs internautes. « David, polygamie avec les conditions de vie pitoyable, salaire très minable que ce soit dans le privé ou dans le gouvernement. La Polygamie ne peut être envisagée dans de telles conditions de vie. Ça serait asphyxié les hommes camerounais d’avance », réagit un premier intervenant. Pour un autre, la polygamie est synonyme d’«augmentation du taux de sorcellerie, meurtre , mysticisme , déchirement des biens etc... les tribunaux vont inondés pour les problèmes familiaux », prévient-il.

Bien que la plupart des internautes s’inscrive en faux par rapport au point de vue du consultant TV, quelques-uns y ajoutent foi. « Entre l'éducation à la polygamie et l'éducation à l’homosexualité, cette dernière prend son envol malheureusement. D'autres personnes élèvent des animaux de compagnie pour leurs besoins sexuels. Alors je suis bien d'accord avec M. Eboutou. Parce-que le moment n'est plus loin le jour où votre sœur s'en ira avec votre épouse. Il nous faut revenir à l'éducation de la polygamie pour éviter de très mauvaises surprises », explique Daniel Mimbom. Le débat sans l’ombre d’un doute, suivra son cours.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !