Princesse Rabiatou Njoya, une plume infatigable qui s’en est allée !

Agée de 76 ans, la femme de culture est décédée ce 9 avril 2021 des suites de maladie au Cameroun.

 Rabiatou Mamboune Njo (c) Droits réservés

Née le 15 octobre 1945, princesse Rabiatou Mamboune Njoya sera inhumée ce samedi 10 avril 2021 à Foumban, selon le communiqué rendu public par son frère ainé, le sultan roi des Bamoun, Ibrahim Mbombo Njoya.

Cursus scolaire et académique

Pour l’information, la fille du sultan Seidou Njimoluh Njoya et de Mewouo Alima est la première fille du département du Noun à obtenir le baccalauréat. C’était en 1966 au lycée général Leclerc à Yaoundé.

Pour ses études supérieures, elle navigue entre l’Angleterre et la France, avec de nombreux stages partout dans le monde, entre autres, en linguistique à l’université de Salamanque (Espagne), et en formation pour l’enseignement de l’anglais à Brooklyn (USA).

Carrière professionnelle

Ce bagage intellectuel acquis lui vaut les occupations de d’anglais commerciaux au BTS. Ensuite, elle est professeur d’espagnol à l’École supérieure de Yaoundé (ENS) et professeur de formation bilingue à l’INSA et EMIAC. De 1981 à 2007, elle était directrice de communication au Conseil supérieur de sport en Afrique (CSSA) avant de prendre sa retraite en 2007.

Femme de culture

Princesse Rabiatou avait été érigée Momafon (conseillère et cohéritière du roi) en 1992 par le 18ème roi Bamoun. Par la suite, elle créé une fondation caritative qui a pour rôle de défendre la personnalité humaine.

La sœur cadette de l’actuel roi des Bamoun était aussi une écrivaine inspirée, « essentiellement dramaturge » comme le précise son collègue Pabé Mongo.

Il a pour cela, publié un dizaine d’œuvres : Le Saré maudit, Congénital (English), Raisons de royaumeHaute trahison, Yaoundé, Le Sort de l’esclave, Toute la rente y passe, avec Alexis Mouliom, Ange noir, Ange blanc, Les cloches histrionics, La Dernière Aimée, La Porteuse d’eau, L’Exilé de l'eau.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !