Manaouda Malachie : « Lorsque nous voyons l’évolution globale de l’épidémie, il n’y a pas matière à s’alarmer outre mesure »

Le ministre de la santé publique l’a affirmé au journal du 20 h30 à la CRTV télévision.

Dr Manaouda Malachie (c) Droits réservés 

Après avoir indiqué quelques heures avant sur son compte twitter qu’il n’ y a pas pour le moment, nécessité d’un vaccin contre le coronavirus au Cameroun, le Manaouda Malachie a ensuite fait l’état de l’évolution de la pandémie.

Pour le membre du gouvernement, le Cameroun n’a pas à s’alarmer mais les citoyens devraient plutôt prendre conscience, respecter les mesures barrières prescrites afin de faire reculer au maximum cet ‘’ennemi de l’humanité’’.

«Dans la vie d’une épidémie, vous pouvez à un moment donné, maitriser la situation, mais vous pouvez également avoir de temps en temps des petites poussées. C’est ce que nous constatons aujourd’hui. Les indications sont calières. En ce qui concerne les hospitalisations, nous partons d’une situation où nous avions il y a quelques mois, 0,5% Nous sommes montés à 3%, aujourd’hui nous sommes à 5% d’occupation des lits. Si nous prenons également les décès, on est parti de 1 à 2 décès par semaine, après on est monté à 3,4 décès par semaine, on est monté à 12 décès par semaine, après 23 décès par semaine, aujourd’hui on est à 32 décès par semaine. Quand nous regardons cela nous pensons qu’il y a quelque chose qu’il faut faire. Lorsque nous voyons l’évolution globale de l’épidémie, il n’y a pas matière à s’alarmer outre mesure. Il faudrait tout simplement que nous reprenions conscience », a-t-i-il déclaré.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !