Cameroun : Après avoir suspendu le chirurgien, Manaouda Malachie frappe également le directeur de l’hôpital de district de Bafia

La nouvelle décision du ministre de la Santé publique survient dix jours après la première suspendant le chirurgien l’hôpital de district de Bafia, département du Mbam-et-Inoubou, région du Centre.

Dr Manaouda Malachie (c) Droits réservés 

Dans une décision rendue publique le 19 février 2021, le Dr Manaouda Malachie suspend le Dr Roger Mbenda Kouelle pour une durée de trois (3) mois, éventuellement renouvelable, « pour manquement grave à l’éthique et à la déontologie professionnelles ».

Cette sanction fait suite à une première suspendant le chirurgien, Dr Ngeumtcheng Maurice de toute activité au sein de l’hôpital de district de Bafia « pour une durée de trois mois, éventuellement renouvelable » et « pendant ladite période, l’intéressé est suspendu de solde et sera repris de solde qu’après sa reprise de service », pouvait-on lire.

Les deux hommes de la santé sont punis pour, pour « manquement grave à l’éthique et à la déontologie professionnelles », relève le ministre de la Santé publique.

Notons que le collectif formé à la suite du clash entre le directeur de la formation sanitaire concernée et son chirurgien relève une « frénétique insubordination » de ce dernier envers son chef hiérarchique.

Saisi de l’affaire, le MINSANTE avait, dans une première sortie en date du 28 janvier 202, instruit le délégué régional « de convoquer ces deux brillants médecins et de les écouter attentivement », le membre du gouvernement prévenait que « de leurs échanges dépendront les mesures à prendre pour la bonne marche de cet hôpital ».

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !