Dénis Nkwebo : « Les personnes qui en veulent au roi Soukoudjou aujourd’hui sont les Bamendjou »

Le président du Syndicat national des Journalistes du Cameroun (SNJC), Dénis Nkwebo lors du programme dominical 7Hebdo du dimanche 24 janvier 2021 sur STV, a fait savoir que le conflit qui oppose le roi des Bamendjou, Sa Majesté Soukoudjou au Préfet des Hauts Plateaux, est entretenu par les élites de la localité.  

Dénis Nkwebo (c) Droits réservés

Interrogé sur le sujet par Leila Nganzeu, présentatrice dudit programme, l’ancien journaliste du quotidien Le Jour s’est montré rassurant en affirmant : « Les personnes qui en veulent au roi Soukoudjou aujourd’hui sont les Bamendjou. Parce que nous sommes dans le combat d’élite ».

Selon le consultant de STV, le franc parlé de Sa Majesté Soukoudjou date de mathusalem. Seulement avec l’arrivée des nouveaux médias, ses opinions sont de plus en plus partagées sur la scène : « Sachez que ce n’est pas aujourd’hui qu’il a commencé à parler. Il a toujours parlé comme ça. C’est faux de penser que c’est depuis deux jours qu’il a commencé à parler. C’est depuis toujours. Simplement parce qu’il n’y avait pas les réseaux sociaux pour relayer ce qu’il disait. Il n’y avait pas les télés et radios pour l’inviter comme aujourd’hui. Il a toujours été comme ça, à tous les assemblés, toutes les occasions où il a été invité », indique-t-il.  

Pour lui, les menaces de sanction proférées à l’endroit de l’autorité traditionnelle sont négligeables dans la mesure où « le chef n’est pas dans la même dimension que vous, il n’a pas de problème avec les sanctions ».

Depuis l’arrivée du préfet Yampen Ousmanou dans le département des Hauts Plateaux, région de l’ouest, ses rapports avec le chef de 2e degré des Bamendjou ne sont pas aisés. Les deux se livrent régulièrement à un bras de fer sans merci.   

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter